Frédéric Mitterand va s’attaquer au streaming d’ici trois mois

Et voilà, le Ministre de la Culture n’aura pas tardé à réagir aux propos de notre bien-aimé président. Car en effet, c’est à l’occasion du Forum d’Avignon que Nicolas Sarkozy a dévoilé son nouveau grand projet, un projet qui n’a rien à voir avec toutes ces entreprises qui délocalisent leurs services à l’étranger en licenciant des centaines de personnes au passage ou avec ces nantis qui profitent des niches fiscales pour ne pas payer ni l’ISF, ni l’impôt sur le revenu. Non, ce qui est désormais en pleine ligne de mire de notre gouvernement, c’est… *roulements de tambours*… le streaming sur le web ! Chacun ses priorités, hein. En pleine crise économique, il est nécessaire de bien choisir ses combats.

Frédéric Mitterand va s'attaquer au streaming d'ici trois mois

Sans aucune surprise, donc, Frédéric Mitterrand va tout faire pour contrer le streaming. Afin de mener à bien ce grand projet, il compte s’appuyer à la fois sur les sites concernés et à la fois sur nos amis les fournisseurs d’accès. En gros, donc, il s’agira de punir toutes ces vilaines personnes qui vivent en France qui gagnent de l’argent en diffusant des liens pointant vers nos films ou vers les épisodes de nos séries préférées tout en filtrant les sites hébergés à l’étranger. Bah oui parce que si ces derniers sont en dehors de l’hexagone, on ne peut pas faire grand chose contre eux donc il faut bien trouver un moyen de préserver l’innocence de nos enfants. Ah que c’est beau. Non, vraiment, je me sens touché au plus profond de ma sensibilité.

Ce qui est très drôle, bien sûr, c’est que toutes ces futures mesures ne nous empêcheront pas de télécharger. En réalité, on peut même dire qu’elles ne servent à rien et qu’elles vont coûter beaucoup d’argent pour pas grand chose. Mais bon, c’est pas grave, ça va occuper le Ministère de la Culture pendant quelques semaines, c’est déjà ça… Cela dit, s’ils s’ennuient vraiment, ils feraient peut-être mieux de travailler sur une vraie alternative de type Spotify mais pour les films et les séries. Une vraie offre légale, donc, et pas un truc bidon comme la fameuse carte musique jeune qui n’a pas bien marché.

Via (Crédits Photo)

Mots-clés hadopiweb