Free : comment résoudre le problème des ralentissements

Free est confronté depuis le début de la semaine à d’importants ralentissements sur ses DNS, des ralentissements se traduisant par de nombreuses pannes chez les usagers. Il existe cependant une solution simple pour régler le problème : utiliser des DNS alternatifs.

Depuis lundi, les freenautes rencontrent donc des difficultés pour surfer sur Internet et accéder à leurs services favoris.

Malware Spotify

Parmi les symptômes remontés par les usages, on trouve des sites fortement ralentis ou même carrément inaccessibles.

Free touché par une panne sévère au niveau des DNS

Leur ligne n’est cependant pas en cause et le problème vient ainsi des DNS officiels de l’opérateur.

Un DNS est un service indispensable au bon fonctionnement du web et il permet ainsi de traduire les adresses IP des serveurs sur lesquels sont stockés les sites en un nom de domaine plus formel et plus facile à retenir. La technologie n’est pas nouvelle et elle trouve ainsi ses origines dans le début des années 80, à une époque où le développement du réseau était assuré par la DARPA.

Si la technologie est robuste, il arrive parfois que les DNS des opérateurs soient en difficulté et c’est précisément le cas ici. Free n’a pas donné de détails sur les causes du problème, mais le souci serait circonscrit aux serveurs officiels du géant des télécoms et il suffit ainsi de passer par des serveurs DNS alternatifs de l’opérateur pour régler la situation.

La marque à suivre n’est pas très compliquée et elle consiste essentiellement à modifier un paramètre au niveau du routeur de l’opérateur.

Comment changer les DNS sur la Freebox

Pour se faire, il suffira de suivre les étapes suivantes :

  1. Démarrer le navigateur sur un appareil du réseau.
  2. Se rendre à l’adresse mafreebox.freebox.fr.
  3. Aller dans « Paramètres de la Freebox ».
  4. Se rendre dans « DHCP » puis dans la section dédiée aux DNS.
  5. Saisir la valeur 8.8.4.4 dans le champ DNS 1.
  6. Saisir la valeur 8.8.8.8 dans le champ DNS 2.
  7. Valider les changements.

Ensuite, il suffira de réinitialiser la connexion des machines connectées à votre réseau local en les redémarrant ou en désactivant et réactivant la connexion pour retrouver un plein accès à vos sites préférés.

Important : Les DNS indiqués plus haut sont ceux de Google. En passant par l’infrastructure de l’entreprise, vous lui permettrez de collecter davantage de données. Il est cependant possible de passer par d’autres DNS comme ceux proposés par FDN : 80.67.169.12 et 80.67.169.40.

Si vous connaissez d’autres DNS valables, n’hésitez pas à les partager.

Mots-clés free