Free limite la connexion 4G de la Freebox Delta

La Freebox Delta apporte de nombreuses nouveautés intéressantes et parmi ces dernières se trouve notamment le système d’agrégation, un système permettant de combiner du xDSL et de la 4G afin de booster les débits proposés à l’internaute.

Jusqu’à présent, Free n’imposait aucune limite particulière en termes de volume de données. Cela vient de changer.

Freebox Delta : image 3

Ce n’est pas vraiment une révélation, mais la Fibre est loin d’être présente sur tout le territoire.

La Freebox Delta va brider la connexion 4G

En réalité, d’après la carte de l’ARCEP, une bonne partie de la France doit malheureusement se contenter du xDSL.

Free a donc eu l’idée d’intégrer sur la Freebox Delta une fonction permettant d’agréger une connexion xDSL standard et une connexion en 4G afin de proposer des débits plus élevés. Des débits pouvant atteindre les 200 Mbps en réception ou bien les 60 Mbps en émission. Une manière comme une autre de compenser l’absence de fibre.

Depuis le lancement de la box, Free n’imposait aucun fair use sur la connexion 4G, mais les CGV évoquaient tout de même la mise en place d’un système de bridage en cas d’abus. Quelques mois plus tard, le système de bridage en question a été mis en place.

Univers Freebox a en effet reçu un message de l’un de ses lecteurs, un message informant nos confrères de la mise en place d’un fair use de 250 Go sur la Freebox Delta.

250 Go de fair use

Le pire reste bien entendu à venir, car ce bridage ne se présente pas sous la forme d’une simple baisse de débit. En réalité, lorsque l’utilisateur dépasse ce seuil, la connexion 4G est tout simplement coupée et elle n’est pas réactivée avant le mois suivant. L’internaute, de son côté, doit alors se contenter d’une connexion xDSL standard.

Il peut être utile de rappeler que le système d’agrégation présent à bord de la Freebox Delta avantage systématiquement le xDSL. La 4G ne s’active en effet que ponctuellement et lorsque l’utilisateur a besoin d’un coup de fouet au niveau de ses débits. La télévision, pour sa part, passe uniquement par le xDSL et non par la 4G.

Reste que le fair use imposé par Free est tout de même assez bas. Internet a beaucoup changé ces dernières années, et avec lui la manière dont nous consommons les contenus en ligne.

Et si 250 Go par mois suffisent amplement pour surfer sur des sites, il en va tout autrement pour la vidéo. Or justement, en cas de connexion xDSL un peu poussive, la 4G s’activera fréquemment sur des plateformes comme Netflix ou même YouTube, ce qui risque bien entendu de se traduire par l’activation fréquente de ce fair use.

Mots-clés freefreebox delta