Free Mobile compte désormais 11,9 millions d’abonnés

Iliad vient de présenter ses résultats financiers pour le 1er trimestre 2016. Xavier Niel et ses associés peuvent se frotter les mains, le chiffre d’affaires du groupe a progressé de 6,6 % en l’espace de seulement un an. Pas mal, mais c’est finalement Free Mobile qui détient la palme puisque l’opérateur compte désormais un peu plus de 11,9 millions d’abonnés, ce qui représente environ 17 % de parts de marché.

Free Mobile est arrivé tardivement sur le marché mais il faut croire que sa politique tarifaire très agressive a fini par payer. L’opérateur grignote en effet de plus en plus de parts de marché au fil des mois et il se rapproche dangereusement de ses concurrents.

Abonnés Free Mobile

Tout va bien pour Free Mobile et pour Iliad.

D’ailleurs et contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas l’offre à 2 € par mois qui marche le mieux.

Free Mobile marche très fort auprès des consommateurs de 4G

Selon le bilan présenté par Iliad au début de la semaine, Free Mobile enregistrerait effectivement plus de recrutements sur son offre à 19,99 €, et ce pour le quatrième trimestre consécutif !

Les abonnés sont d’ailleurs très friands de haut débit mobile car sur tous les client de l’opérateur, environ 4,3 millions de personnes consommeraient une moyenne de 3,8 Go de data (4G) par mois. Soit deux fois plus que l’année dernière à la même période.

Sur les trois premiers mois de l’année, Free Mobile a recruté environ 215 000 nouveaux abonnés nets de résiliation. Le chiffre d’affaires du groupe est donc en hausse de 10 % sur la période pour atteindre les 484 millions d’euros sur ce trimestre. A titre de comparaison, le CA de l’entreprise a progressé de 6,6 % par rapport au 31 mars 2015 pour un total de 1 145 millions d’euros contre 1 075 millions l’année dernière..

Iliad a donc démarré l’année sur les chapeaux de roues.

Ce succès ne s’explique pas uniquement par les tarifs pratiqués par le groupe. Iliad a aussi pris l’habitude de soigner sa communication et il lance fréquemment des ventes privées pour séduire de nouveaux abonnés. Xavier Niel n’a d’ailleurs pas l’intention d’en rester là et il envisagerait ainsi de s’étendre à travers l’Europe en rachetant un opérateur britannique.

Mieux, le groupe a aussi déposé plusieurs dossiers pour proposer son offre mobile en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, à Mayotte et à Saint-Martin. Pas mal de changements à venir, donc.