Free Mobile : les débits maximums théoriques devraient grimper en flèche d’ici 2019

Free Mobile est arrivé sur le marché en 2012 et le trublion des télécoms a considérablement investi sur son réseau et sur son infrastructure ces dernières années. A l’heure actuelle, il propose un débit maximal théorique en 4G de 150 Mbps en download mais il ne devrait pas en rester là et c’est précisément ce que prouve ce graphique réalisé par un internaute du nom de François Trente-Trois.

Si l’opérateur peut proposer ces débits actuellement, c’est essentiellement grâce à ses fréquences en 2 600 MHz. Ceci étant, son infrastructure devrait considérablement évoluer dans les années à venir.

Evolution débits Free Mobile

Les débits maximums théoriques offerts par Free Mobile devraient pas mal évoluer dans les années à venir.

Free Mobile va effectivement obtenir de nouvelles fréquences durant ces prochains mois.

Free Mobile devrait doubler ses débits maximums théoriques d’ici 2019

Il y a celle des 700 MHz, bien sûr, mais d’autres devraient lui être cédées dans la foulée, suite au rachat de Bouygues Telecom par Orange.

Si l’on en croit les estimations faites par les experts, alors les débits maximums offerts par Free Mobile devraient atteindre les 375 Mbps en 2019, toujours en download.

C’est pas mal sur le papier mais l’opérateur pourrait aller encore plus vite en rachetant une partie des fréquences de Bouygues Telecom.

Quoi qu’il en soit, François Trente-Trois s’est amusé à réaliser un graphique pour nous aider à nous représenter les évolutions des débits maximum théoriques de Free Mobile dans ces prochaines années.

Il est plutôt bien fait et il montre ainsi les différents caps franchis par Free Mobile au fil de ces dernières années, notamment en 2014 avec le lancement de la 4G sur la bande des 2 600 MHz.

D’ailleurs, si l’on en croit ce fameux graphique, alors l’opérateur devrait franchir un nouveau stade cette année, après le mois d’avril, en intégrant la bande des 700 MHz à son réseau. Même chose du côté de la couverture réseau qui atteindra les 80-90% en 3G et les 60-85% en 4G avant la fin de l’année 2017.

Bref, sur le papier, c’est plutôt prometteur et ces améliorations devraient lui permettre de séduire de nouveaux clients, tout en faisant revenir ceux qui ont été très déçus par ses débits catastrophiques et les nombreuses instabilités de son réseau.

Mots-clés freefree mobile