Free Mobile et la 4G posent leurs valises dans les DOM

Free Mobile va bientôt faire son arrivée en outremer. L’ARCEP vient en effet de sélectionner les opérateurs mobiles pour l’attribution de nouvelles fréquences, des fréquences destinées à favoriser le développement de la 4G dans ces régions. Le trublion des télécoms fait partie des heureux élus, pour le plus grand bonheur des habitants des DOM.

Ces derniers accueilleront sans doute la nouvelle avec joie et cela peut aisément se comprendre compte tenu de la situation de ces régions en matière de mobile.

4G DOM

L’ARCEP a attribué de nouvelles fréquences dans les DOM.

France Télécom a effectivement régné en maître pendant longtemps en outremer. L’opérateur historique a donc beaucoup profité de la situation en appliquant des tarifs extrêmement élevés et en mettant sciemment des bâtons dans les roues de ses concurrents. Ce qui lui a valu plusieurs condamnations.

Free Mobile va arriver dans les DOM

Depuis, les choses se sont un peu améliorées, mais les infrastructures présentes sur ces territoires sont malheureusement loin d’égaler celles de la métropole et c’est précisément ce qui a poussé le gouvernement à attribuer de nouvelles fréquences.

En tout, cinq bandes différentes sont concernées et notamment les 800 MHz (uniquement pour les trois premiers lauréats), les 900 MHz (en Guyane, à St Barthélemy et à St Martin), les 1 800 MHz, les 2,1 GHz et les 2,6 GHz.

L’ARCEP a en outre retenu quatre lauréats différents pour chaque territoire. Free Mobile fait partie des heureux élus avec des licences en Guadeloupe-Martinique, à St Bartélemy, St Martin et la Guyane. Même chose pour Outremer Telecom qui opérera en Guadeloupe-Martinique et en Guyane.

Fait intéressant, Iliad a investi massivement dans le capital de cette entreprise et il détient ainsi 50 % de ses parts.

Pas de changement de prix en vue

Il y a une autre bonne nouvelle. En passant devant la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale, Maxime Lombardini a déclaré qu’il n’avait pas l’intention de modifier le modèle économique de l’entreprise et qu’il comptait « mettre en place la continuité territoriale » dans ces secteurs. En d’autres termes, les prix ne changeront pas et l’opérateur proposera donc ses forfaits aux mêmes tarifs.

En parallèle, le gouvernement a aussi fixé plusieurs objectifs aux opérateurs titulaires de ces nouvelles fréquences. Ils devront proposer des offres de qualité et moderniser les infrastructures de ces régions. Mieux, les opérateurs titulaires de la bande des 800 MHz devront aussi couvrir en très haut débit mobile (4G) un minimum de 99 % de la population et proposer en plus les offres les plus abordables possible.

Les habitants de ces territoires peuvent donc se frotter les mains, car l’attribution de ces fréquences devrait avoir un impact positif sur le prix de leur abonnement.

Tableau 4G DOM