Clicky

Free Mobile s’en sort bien sur la 4G selon nPerf

Free Mobile a massivement investi sur son infrastructure ces dernières années et il semblerait que les efforts consentis par l’opérateur commencent à porter leurs fruits. Selon nPerf, il s’en sortirait en effet assez bien sur la 4G. Enfin, en règle générale du moins. La situation aurait en effet la fâcheuse tendance à se dégrader en soirée.

nPerf, pour celles et ceux qui ne le connaissent pas encore, passe le plus clair de son temps à évaluer la qualité des connexions sur la partie fixe et mobile.

Free nPerf

Plutôt que de garder toutes les données récoltées pour eux, les analystes de la compagnie ont pris l’habitude de publier fréquemment des baromètres.

Free Mobile : du mieux pour la 4G…

Ils viennent précisément de remettre le couvert, cette fois pour la période du premier trimestre 2017. Le rapport est complet et il se base surtout sur plus de 246 000 relevés faits à travers le territoire. Des relevés répartis de la façon suivante : 84 368 pour la navigation et 80 382 pour le streaming.

L’idée étant bien entendu de coller au maximum aux usages des mobinautes.

Ce nouveau rapport contient de nombreuses données très intéressantes, mais il propose aussi un classement de nos quatre opérateurs nationaux, un rapport établi à partir des mesures effectuées en 4G, en 3G et en 2G.

Orange arrive en tête de liste avec 24 763 points, suivi de (très) près par SFR et ses 23 439 points. Free Mobile se hisse pour sa part sur la troisième place du podium avec un score de 22 996 points et Bouygues ferme la marche, loin derrière, avec seulement 19 692 points.

En étudiant plus en détails le baromètre, on réalise que SFR a fait de gros efforts afin d’améliorer le début sur son réseau. nPerf a ainsi constaté une hausse de 30 % du débit moyen en 4G, avec une moyenne tournant autour des 33 Mb/s. Mieux, en 4G+, la marque au carré rouge arrive même à passer devant ses concurrents.

… sauf en soirée

Et Free Mobile, alors ? Il s’en sort très bien sur la 4G puisqu’il atteint la première place du classement avec un débit moyen de 40 Mb/s. Il fait donc mieux que tous ses concurrents… du moins en temps normal. nPerf a en effet détecté de fortes chutes de débits en soirée. Là, l’opérateur tombe à moins de 72 % du débit nominal.

C’est également le cas pour les autres opérateurs, mais la chute est moindre pour ces derniers. Elle se situe plutôt aux alentours de 80 % et cela prouve finalement que leur infrastructure est plus à même – pour le moment – de faire face à des flux soutenus.

Mais Free Mobile a un autre problème, cette fois avec la 3G. Là, il affiche des débits très faibles, des débits souvent deux fois inférieurs à ceux de ses concurrents avec une moyenne de 3,12 Mb/s contre 6 ou 7 Mb/s pour ces derniers. Bref, la situation est toujours compliquée pour les freenautes.

Quant à Bouygues, eh bien les analyses effectuées par nPerf révèlent que l’opérateur a du mal à tenir la charge en soirée. C’est précisément ce qui lui a valu de dégringoler dans le classement. Bonne nouvelle en revanche, il est toujours à la tête du meilleur réseau 4G de France.

 

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.