Free Mobile : un accord avec Orange, lancement début 2012

Free Mobile, tout le monde l’attend avec impatience. Les abonnements téléphoniques étant ce qu’ils sont, un peu de sang neuf ne fera sans doute pas de mal au marché et Free est réputé pour proposer des solutions innovantes à moindre coût. Quoi que, concernant ce dernier point, ce n’est plus tout-à-fait exact depuis la sortie de la Freebox Revolution. Dans tous les cas, l’information vient tout juste de tomber, Free a signé un accord avec Orange. Ce qui veut tout simplement dire que Free Mobile utilisera l’infrastructure de l’opérateur national dès son lancement, soit au début de l’année prochaine.

Notons tout-de-même que les négociations auront duré plusieurs mois. Et pour tout vous dire, ce n’était franchement pas gagné. Les opérateurs présents sur le marché n’ont en effet pas sauté de joie à l’idée d’ouvrir leur infrastructure à un concurrent qui risque fort de séduire un bon nombre de leurs abonnés. Cela étant dit, Free ne s’est pas laissé faire et après avoir menacé ses futurs concurrents de poursuites, c’est finalement Orange qui a décidé d’ouvrir les portes à son futur concurrent. L’accord a finalement été signé le 2 mars 2011 et c’est une bonne chose puisque la couverture de Free Mobile sera optimale.

Il faut également savoir que cet accord concernera aussi bien le réseau 2G que le réseau 3G. En outre, ce dernier ne sera effectif que lorsque l’offre de Free couvrira 25 % de la population. En marge de cet accord, Free Mobile continuera de toute manière à déployer son propre réseau à travers l’hexagone, on rappellera ainsi que ce dernier a pris l’engagement de couvrir 90 % de la population en 2018. D’ailleurs, on peut préciser que l’accord entre Illiad et Orange ne durera que 6 ans, le temps pour Free de déployer sa propre infrastructure.

De ce qu’on en sait pour le moment, et cela peut encore changer, l’offre de Free Mobile s’articulera autour d’un forfait mobile illimité 24h/24 et 7j/7 vers tous les opérateurs. Un forfait qui devrait être proposé aux alentours de 30 euros par mois. Quand on sait que les tarifs pratiqués par la concurrence sont sensiblement plus élevés, on se dit que cette offre risque d’intéresser un certain nombre d’abonnés. Maintenant, on va éviter de sauter de joie pour le moment et attendre gentiment d’en savoir plus sur le sujet avant de déboucher une bouteille de Champomy.

Quoi qu’il en soit, il faut espérer que l’arrivée prochaine de Free Mobile fasse un peu réfléchir nos opérateurs actuels. Après tout, quand on voit ce que coûtent aujourd’hui les forfaits de nos téléphones portables (même ceux qui ne sont pas illimités), on se dit qu’il reste encore beaucoup de travail à faire pour les rendre plus accessibles. Dans tous les cas, un marché fortement concurrentiel est toujours plus intéressant pour le consommateur et l’offre de Free risque de pas mal changer la donne.

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • http://www.freebox-v6.fr sebclick

    Dans un an on devrait y voir un peu plus clair. En tout cas, c’est une bonne nouvelle pour Free ;-)

  • http://djiponer.tumblr.com DjipOner

    J’ai hâte de voir les débits en 3G+ des « Freemobilenautes » connecté au réseau Orange, car ci c’est comme les abos Virgin ou Orange (non iPhone) qui plafonne à 384kbps c’est la misère…
    Wait & See!