Clicky

Fujifilm X-T100, le chaînon manquant

Fujifilm vient de lever le voile sur le X-T100, un nouveau boîtier hybride à objectifs interchangeables. Il marque l’arrivée d’une nouvelle gamme au catalogue du constructeur et il devrait intéresser de nouveaux photographes.

Fujifilm articule son offre autour de plusieurs boîtiers. En dehors de ses compacts experts et de ses systèmes moyen-format, le constructeur propose ainsi une gamme de boîtiers hybrides pensés pour tous les photographes, des plus débutants aux profils confirmés.

Fujifilm X-T100 : image 1

Cette gamme regroupait six familles de produits différents, à savoir les X-Ax (débutant), les X-Ex (amateurs), les X-Txx (amateurs), les X-Tx (confirmés), les X-Prox (confirmés) et les X-Hx (vidéo).

Fujifilm inaugure une nouvelle gamme

Ce n’était visiblement pas suffisant aux yeux de la marque puisque cette dernière vient de lever le voile sur un tout nouveau boîtier positionné entre les X-Ax et les X-Ex et X-Txx : le Fujifilm X-T100.

Esthétiquement, ce dernier rappelle inévitablement les lignes du X-T20 et il hérite d’ailleurs de son ergonomie.

L’appareil embarque en effet plusieurs molettes sur ses épaules afin de nous donner accès aux principaux réglages du boîtier et on trouve en plus une autre molette à l’arrière, accompagnée d’une croix directionnelle, de boutons, d’un large viseur et d’un écran inclinable monté sur rotule, écran affichant une définition d’un million de pixels.

Le X-T100 est malheureusement dépourvu de capteur X-Trans et il embarque ainsi un capteur APC-C de 24 millions de pixels exploitant la disposition de Bayer. Il peut tout de même monter à 12 800 ISO en natif ou à 51 200 ISO en mode étendu et il offre un mode rafale à 6 images par seconde en JPEG. La vitesse de l’obturateur ne dépassera pas les 1/4000s en mode mécanique ou les 1/32000s en mode électronique. Le capteur n’est pas stabilisé et il faudra donc uniquement compter sur l’OIS.

X-T100, entre les X-Ax et les X-Txx

Là-dessus, Fujifilm l’a également équipé d’un autofocus hybride fonctionnant à détection de contraste et de phase avec une mise au point sur 91 zones différentes.

Si le X-T100 est tout à fait capable de capturer des vidéos, il sera limité à… 15 images par seconde en UHD (inexploitable, donc) et à 60 images par seconde en 1080p. Bon point en revanche, il est équipé d’une entrée micro et il sera donc tout à fait possible de relier un micro stéréo au boîtier.

Attendu pour le mois prochain, le Fujifilm X-T100 se déclinera en noir ou en dark silver et il sera proposé à 599 € nu ou bien à 699 € avec un 15-45 mm.

Fujifilm X-T100 : image 2 Fujifilm X-T100 : image 3

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.