Microsoft : vers la fusion entre le Windows Store et le Windows Phone Store

Tel le séduisant Goku et l’inquiétant Vegeta, le Windows Store et le Windows Phone Store vont prochainement fusionner l’un avec l’autre, pour ne former qu’une seule boutique. Quand ? Toute la question est là, et nous ne le savons pas encore. Certains pensent que cela pourrait se faire plus tôt que prévu, d’autres estiment qu’il faudra attendre la sortie de Windows 8.2 pour que ce changement soit effectif. Microsoft, de son côté, est actuellement en train de préparer le terrain et la firme vient ainsi d’annoncer une nouvelle qui devrait faire très plaisir à nos amis les développeurs, et même aux éditeurs spécialisés.

Jusqu’à présent, la firme de Redmond appliquait une stratégie similaire à celle d’Apple. Un développeur souhaitant soumettre des applications sur le Windows Store et sur le Windows Phone Store devait souscrire à deux abonnements distincts, respectivement facturés à 49$ et à 19$. Désormais, et comme le révèle The Register, les choses vont être un peu différentes puisque les développeurs enregistrés sur le Windows Store pourront parfaitement publier des applications sur le Windows Phone Store, et vice-versa.

Fusion Windows Store Windows Phone Store

Fuuuuuuuusion !

Mais le mieux reste à venir car Microsoft a également revu sa politique tarifaire à la baisse, avec un tarif unique et des plus accessibles : 19$. Du moins pour les indépendants puisque les entreprises devront lâcher quelques billets de plus. Elles devront effectivement débourser 99$ par an pour les deux boutiques. Remarquez, avant, le tarif était exactement le même mais pour chaque rubrique et une société souhaitant publier des applications sur le Windows Store et sur le Windows Store devait ainsi verser un Microsoft pas moins de 198$ (99$ + 99$). C’est toujours ça de gagné, hein.

Je ne sais pas si ces nouveaux tarifs s’appliquent déjà sur les versions européennes des boutiques. Si vous disposez vous-même d’un compte développeur sur une de ces plateformes, vos retours sont donc les bienvenus.