Clicky

Galaxy Note 8 : le scanner d’empreintes poserait problème

Samsung aurait bien tenté d’intégrer le lecteur d’empreintes digitales à l’écran du Galaxy Note 8, mais ce dernier provoquerait d’importants problèmes de luminosité au niveau de la dalle, à l’endroit de son intégration. Cette information n’a cependant pas été confirmée par le principal intéressé et elle doit ainsi être prise avec prudence.

Elle vient en effet d’un informateur travaillant en étroite collaboration avec le site Android Headlines. Un informateur visiblement proche de l’entreprise et de sa division de recherche.

Lecteur Note 8

D’après lui, Samsung aurait ainsi effectué plusieurs tentatives pour intégrer un lecteur d’empreintes digitales optique à la dalle de sa prochaine phablette haut de gamme.

Le Galaxy Note 8 risque de faire l’impasse sur le scanner d’empreintes

Toutefois, le constructeur aurait été à chaque fois confronté à un problème de luminosité. La technologie actuelle aurait en effet d’importantes limites et elle aurait ainsi tendance à provoquer des déséquilibres au niveau de la luminosité de la dalle, et plus précisément à l’endroit de son intégration.

La zone où se trouverait le scanner serait ainsi plus brillante que le reste de la dalle. Afin d’appuyer son propos, la source a transmis à nos confrères une image conceptuelle représentant la façade d’un téléphone.

L’informateur a l’origine de cette image et de ces confidences ne sait cependant pas si le constructeur a réellement abandonné ses projets.

Toutefois, plusieurs sources récentes ont indiqué que le constructeur avait totalement changé son fusil d’épaule. D’après elles, le Galaxy Note 8 devrait en effet être pourvu d’un lecteur d’empreintes digitales physique placé à l’arrière du terminal, dans le prolongement de son module photo.

Attention cependant, car il n’est pas dit que ce lecteur aura la même allure ou la même position que celui qui équipe le Galaxy S8 et le Galaxy S8+.

Un problème de luminosité au niveau de la dalle ?

En effet, le Galaxy Note 8 devrait bénéficier d’un nouveau module photo regroupant deux optiques et deux capteurs placés l’un contre l’autre. En conséquence, le constructeur risque de ne pas avoir suffisamment de place pour intégrer le lecteur d’empreintes à côté de ce module. Dans ce cas, il pourrait être obligé de l’intégrer sous ce module.

Une question reste cependant en suspend. Si cette source dit vrai, alors Apple risque d’être lui aussi confronté aux mêmes problèmes.

L’iPhone 8 devrait en effet faire l’impasse sur le lecteur Touch ID lui aussi et être ainsi pourvu d’un capteur directement intégré à la dalle de l’appareil.

Share this post

David

Passionné, colérique, humain.