Galaxy Note 9 : le développement du firmware aurait commencé

Samsung a eu un début d’année très chargé, mais le constructeur ne va bien entendu pas en rester là et Sam Mobile a ainsi appris que ce dernier avait commencé à travailler sur le firmware du Galaxy Note 9.

Samsung applique plus ou moins le même planning depuis plusieurs années et l’entreprise a ainsi pour habitude de couper l’année en deux et de lancer ainsi deux flagships par an. Si la firme ne change pas ses habitudes, alors elle devrait logiquement profiter de l’IFA 2018 pour lever le voile sur le Galaxy Note 9 et donc sur sa nouvelle plablette haut de gamme.

Galaxy Note 8 : image 14

Fermement décidé à en apprendre plus sur son compte, Sam Mobile a sollicité ses sources pour tenter de mettre la main sur des scoops.

Le Galaxy Note 9 a déjà son firmware

L’initiative a porté ses fruits et nos confrères ont ainsi appris que le constructeur avait commencé à travailler sur le firmware du téléphone. Encore mieux, ils ont aussi découvertes que deux versions étaient en cours d’élaboration, des versions désignées par les numéros N960FXXE0ARB7  et N960FXXU0ARC5.

Samsung n’aurait donc pas l’intention de changer ses habitudes de nommage et le Galaxy Note 9 devrait du coup être désigné par la référence SM-N960, une référence tout à fait logique compte tenu de celle des précédentes versions de la phablette.

Ce n’est pas le plus intéressant cependant. Comme le font remarquer nos confrères dans leur article, le développement de ces firmwares a débuté avec une avance de quinze jours sur le planning officiel et on peut donc se demander si la firme n’envisage pas un lancement anticipé.

Samsung a pris un peu d’avance sur son planning

Certains d’entre vous l’ont sans doute remarqué, mais le Galaxy S9 et le Galaxy S9+ sont tous les deux arrivés avec un mois d’avance par rapport à leurs prédécesseurs. Ils ont en effet été présentés au début du MWC, contre le mois de mars pour ces derniers.

À l’époque, la firme avait en effet voulu prendre un peu plus de temps afin de permettre à ses équipes de mettre en place de nouvelles mesures de sécurité pour éviter un nouvel écueil similaire à celui du Galaxy Note 7.