Clicky

Galaxy S10 : le lecteur d’empreintes ne sera visiblement pas compatible avec les protections d’écran

Armadillotek, un start-up texan spécialisé dans la conception et la vente d’accessoires de protection pour smartphones a récemment laissé sous-entendre que le lecteur d’empreintes des écrans des futurs Galaxy S10 de Samsung serait bloqué par l’utilisation d’une protection d’écran.

En effet, il semblerait qu’ayant eu en main les différentes variantes de la Galaxy S10, cette entreprise a pu procéder à des essais concernant des accessoires de protection spécialement destinés à cette gamme, et qu’une fois mises en place, les protections d’écran des coques testées ont empêché le bon fonctionnement du lecteur d’empreinte digitale.

Galaxy S10+ leak

Pour information, d’après les fuites de ces dernières semaines, ce seraient uniquement le Galaxy S10 et le Galaxy S10 Plus qui seraient dotés d’un lecteur d’empreinte digitale combiné à l’écran, la conception du Galaxy S10 E ne permettant pas l’utilisation de cette technologie particulière.

La faute aux ultrasons ?

Autre chose, les lecteurs d’empreinte utilisés pour les écrans de ces prochains flagships de Samsung ne seraient apparemment pas des lecteurs optiques, mais fonctionnant avec des ultrasons.

Cette spécificité, comme celle utilisée pour le Sense ID de Qualcomm, permettra au lecteur d’empreinte digitale d’être plus rapide dans la reconnaissance et de fonctionner même avec des doigts humides.

Pour le moment, Armadillotek, l’entreprise qui a lâché l’information sur Twitter, a pris le parti de concevoir sa gamme de protection Vanguard, des coques renforcées conçues pour le S10 et le S10 Plus, sans une protection pour l’écran. Un compromis destiné à prendre en compte le problème d’incompatibilité avec le système de lecture d’empreinte sur lequel ils ont mis le doigt.

Une stratégie particulière de Samsung ?

La protection d’écran étant actuellement un accessoire devenu incontournable pour se prémunir des éventuels rayures ou chocs non intentionnels, cette nouvelle concernant ces futurs produits du géant coréen ne manquera pas d’influencer la conception des accessoires de protection de la part des fabricants, surtout au niveau des matériaux utilisés.

Si tant est que Samsung n’y a pas déjà pensé et se réserve le droit de distribuer également des accessoires compatibles avec les futurs Galaxy S10. En effet, il est peu probable qu’en choisissant de passer à la technologie des ultrasons pour son lecteur d’empreinte sous la dalle d’affichage, Samsung n’ait pas pensé à un détail aussi important que la compatibilité des accessoires de protection de l’écran avec ses smartphones.