Galaxy S10 : trois variantes certifiées en Russie ?

Le Galaxy S10 fait l’objet de nombreuses rumeurs en ce moment et cela n’a rien de surprenant. Le MWC 2019 approche et il ne reste que trois mois à attendre pour découvrir toutes les nouveautés de Samsung. Or justement,  selon les dernières rumeurs, le prochain flagship de la marque serait décliné en quatre variantes dont la quatrième serait compatible 5G et aurait six caméras arrière.

Récemment, le futur smartphone phare du géant coréen aurait été certifié par un organisme de contrôle russe. Cette nouvelle fuite semble confirmer l’existence d’au moins trois déclinaisons du produit.

Bien entendu, ces informations restent non officielles pour l’instant. Il faudra notamment attendre l’officialisation du produit concerné pour pouvoir les confirmer.

Aux dernières nouvelles, la présentation officielle du Galaxy S10 devrait se faire en février 2019, dans le cadre du MWC de Barcelone. Le téléphone serait ensuite lancé sur le marché au mois de mars 2019.

Le Galaxy S10 serait décliné en plusieurs variantes

Une nouvelle fuite indique que le Samsung Galaxy S10 a peut-être été certifié en Russie. Les rapports mentionnent notamment la certification de trois smartphones de la marque coréenne portant les numéros de modèles SM-G975F, SM-G975X, DS SM-G975F.

Malheureusement, les fuites ne révèlent pas plus d’informations sur ces trois variantes du produit. Des fuites antérieures révèlent néanmoins certaines spécifications des appareils.

D’après les bruits de couloir les plus récents, la version premium du smartphone embarquerait 12 Go de mémoire vive et 1 To de mémoire de stockage interne. Elle serait également compatible 5G et serait dotée de six caméras au dos.

Le smartphone serait équipé de l’écran Infinity-O

Selon les rumeurs, le Galaxy S10 serait équipé de l’écran Infinity-O : une dalle OLED qui est équipée d’un minuscule trou pour renfermer la caméra frontale du smartphone. Le trou devrait également cacher les capteurs 3D et la reconnaissance faciale 3D.

Samsung se serait notamment servi de la technologie « Hole in Active Area » ou HIAA, qui consiste à découper la dalle au laser pour mettre au point ce nouveau type d’écran.

En revanche, les rumeurs suggèrent que le Galaxy S10 ne serait pas le premier smartphone de Samsung à embarquer ce nouveau type d’écran. En effet, il semblerait que le Galaxy A8s qui devrait être lancé bien avant le S10 serait également doté d’un écran Infinity-O.