Galaxy S10 : un haut-parleur piézoélectrique en vue ?

Samsung aurait l’intention de pourvoir le Galaxy S10, son prochain vaisseau amiral, d’un haut-parleur piézoélectrique afin de pouvoir libérer un peu de place pour les autres composants de son appareil.

Si le géant coréen est très présent sur les grands salons internationaux comme le CES, le MWC ou même l’IFA, il participe également à de nombreuses manifestations moins connues et il a ainsi fait le déplacement à Los Angeles la semaine dernière afin de participer au SID 2018.

Selon les derniers bruits de couloir en date, Samsung serait en train de plancher sur le développement des upgrades vers Android 8.0 Oreo pour ses Galaxy S7, A5 et Tab S3.

Loin de se contenter d’un rôle de figurant, le constructeur a pris la parole afin de présenter une nouvelle technologie de son cru, le SoD.

Samsung s’intéresse aux technologies piézoélectriques

Le SoD, ou Sound on Display pour les allergiques aux acronymes, est très proche de la technologie piézoélectrique et elle a donc pour but d’utiliser des vibrations afin de transmettre du son.

Samsung n’est pas le premier à s’intéresser à cette technologie. Xiaomi a en effet utilisé la même technologie sur le Xiaomi Mi Mix afin de se débarrasser du sempiternel haut-parleur frontal.

Collé derrière le panneau d’affichage, ce dernier a permis à l’entreprise de libérer plus de place pour l’écran de son terminal et d’étendre ainsi sa dalle jusqu’à la bordure supérieure de son boîtier.

Le SoD fonctionne exactement de la même manière et la technologie repose ainsi sur une puce couplée à des dispositifs capables d’émettre des vibrations à travers tout le boîtier d’un terminal. D’après l’entreprise, le système serait en passe d’être finalisé et il devrait donc faire l’objet d’une commercialisation dans ces prochains mois.

Le SoD, future technologie intégrée au Galaxy S10 ?

Comme bon nombre de ses concurrents, Samsung a pour habitude de réserver ses nouvelles technologies à ses appareils haut de gamme.

Dans ce contexte, il serait assez logique de voir le SoD intégré au prochain flagship de la marque, et donc au Galaxy S10 et au Galaxy S10+.

Un tel système permettrait en effet au constructeur de libérer de la place en supprimant le haut-parleur frontal habituellement présent au-dessus de la dalle des téléphones. En procédant de la sorte, Samsung serait donc en mesure de caser un écran plus grand sur ses nouveaux téléphones et peut-être même de nous gratifier d’un vrai téléphone borderless.