Galaxy S10E, Galaxy S10 & Galaxy S10+ : toute la gamme révélée par des rendus

Samsung prend chaque année des mesures pour limiter les fuites, mais ces dernières finissent rapidement par montrer leurs limites. Nous en avons une nouvelle fois la preuve. Evan Blass a en effet partagé des rendus mettant en scène les Galaxy S10E, Galaxy S10 et Galaxy S10+.

Les rendus, partagés ce matin, ne laissent pas franchement place à une quelconque forme d’imagination.

Rendu Galaxy S10

Crédits Twitter

La première salve se focalise sur le Galaxy S10 et le Galaxy S10E, respectivement placés en haut et en bas.

Les Galaxy S10 s’exposent en images

Très imposant, le premier embarque un bel écran incurvé percé au niveau de son coin supérieur droit. C’est en effet à cet endroit que l’on trouve la seule et unique caméra frontale du terminal.

Peu de changement au niveau de l’ergonomie. Les boutons sont toujours placés aux mêmes endroits et la seule chose qui change, finalement, c’est l’emplacement du lecteur d’empreintes. Il n’est plus placé à l’arrière, mais directement intégré à la dalle.

Le Galaxy S10E ressemble beaucoup à son camarade, cette fois avec un écran plat entouré par des bordures assez présentes. Le lecteur d’empreintes n’est plus placé à l’arrière, mais il ne devrait logiquement pas être intégré à la dalle. En réalité, Samsung l’aurait directement intégré au bouton de mise sous tension, ce que semblent par ailleurs confirmer ces deux fameux rendus. Le bouton en question ne ressort en effet pas de la coque et il semble même marquer un léger renfoncement, un peu à l’image de ce que proposaient les anciens Xperia.

Une photo de famille qui confirme la plupart des rumeurs

Il y a une autre différence entre ces deux appareils : le module photo dorsal. Il se compose en effet de trois optiques sur le Galaxy S10 et de seulement deux sur le Galaxy S10E. Il semblerait en outre que le moniteur de fréquence cardiaque soit absent sur ce dernier modèle.

Le Galaxy S10+ est bien entendu plus imposant. En revanche, il conserve un écran incurvé, un écran troué lui aussi dans sa partie supérieure droite. Le trou en question est d’ailleurs un peu plus large et il laisse apparaître pas moins de deux caméras frontales.

Aucun changement en revanche sur le module photo dorsal. Il se compose lui aussi de trois optiques et le moniteur de fréquence cardiaque n’a pas été supprimé.

De manière générale, l’appareil semble assez aérien et les bandeaux supérieurs et inférieurs placés au-dessus et en dessous de la dalle sont franchement très discrets. Bien sûr que sur les modèles actuels.