Clicky

Galaxy S9 & Galaxy S9+ : les caractéristiques des modules photo en fuite ?

Le Galaxy S9 et le Galaxy S9+ risquent de mettre l’accent sur la photo. C’est en tout cas ce que l’on peut déduire des dernières révélations faites par l’incontournable Ice Universe.

Extrêmement prolifique, Ice Universe s’est imposé au fil des années comme un incontournable sur la scène du leaking, et notamment pour toutes les rumeurs ou fuites en lien avec les produits de la marque coréenne. Il a en effet souvent visé dans le mille par le passé et il lui est même arrivé d’obtenir des exclusivités sur ses prochains téléphones.

Galaxy Note 8 : image 15

Cette fois, le leakeur aurait donc mis la main sur des informations en lien avec les modules photo du Galaxy S9 et du Galaxy S9+.

Galaxy S9 : une optique à ouverture variable ?

D’après lui, le Galaxy S9 devrait donc embarquer un capteur de 12 millions de pixels surmonté d’une optique à ouverture variable. Tout comme celle équipant le W2018, cette dernière serait en effet capable d’atteindre au choix les f/1.5 ou les f/2.4 en fonction de la lumière ambiante.

En basculant à f/1.5, le terminal serait donc capable de récupérer plus de lumière pour les scènes nocturnes ou en intérieur, mais aussi de générer des beaux flous d’arrière-plan plus doux afin de mettre en valeur le sujet photographié par l’utilisateur.

L’ouverture à f/2.4 pourrait pour sa part permettre à l’appareil d’obtenir de meilleurs résultats pour les photos d’architecture ou de paysages prises en extérieur en réduisant le phénomène de diffraction et en récupérer plus de détails sur les scènes.

Galaxy S9+ : cap sur l’ouverture ?

Il ne faut en effet pas oublier que le Snapdragon 845 et l’Eynos 9810 mettront tous les deux l’accent sur l’intelligence artificielle et ils devraient ainsi être en mesure d’identifier plus facilement les scènes photographiées, un peu à l’image de ce que propose le Kirin 970 du Huawei Mate 10.

Le Galaxy S9+ aurait droit à un module photo un peu différent pour sa part. La pièce se composerait en effet d’un capteur de 12 millions de pixels et d’un second capteur de 13 millions de pixels. Plus intéressant, ces derniers seraient tous deux couronnés d’une optique ouvrant à f/1.4, soit la plus grande ouverture atteinte sur un smartphone.

En revanche et toujours selon la même source, les deux téléphones devraient être en mesure de tourner des ralentis à une vitesse de 960 ips. Sony ne serait donc plus le seul à verser dans le super slow motion.

Share this post

David

Passionné, colérique, humain.