Clicky

Galaxy S9 : le processeur consommera 15 % d’énergie en moins

Samsung a donné des détails supplémentaires sur le processeur qui sera intégré au Galaxy S9 et au Galaxy S9+ un peu plus tôt dans l’après-midi, avec une très bonne nouvelle à la clé.

Samsung ne se contente pas de produire des téléphones, des tablettes ou même des lave-linges et des réfrigérateurs. Le groupe a en effet beaucoup investi sur le secteur des semi-conducteurs ces dernières années et cette stratégie s’est révélée payante puisqu’il produit désormais les processeurs de tous ses téléphones.

Bixby Galaxy S8

Plus tôt dans le mois de novembre, l’entreprise a ainsi levé partiellement le voile sur sa toute nouvelle puce haut de gamme, l’Exynos 9810.

L’Exynos 9810 aura visiblement du répondant

Le processeur sera ainsi gravé en 10 nm avec un processus de seconde génération et la partie CPU regroupera des cœurs de troisième génération développés en interne. Il faudra également s’attendre à un circuit graphique plus performant et à la présence d’un modem compatible avec le 6CA.

Hasard ou pas, le constructeur avait présenté durant l’été un modem compatible avec cette technologie et ce dernier était capable d’atteindre un débit descendant théorique de 1,3 Gbps grâce à l’agrégation de six bandes de fréquence différente, pour une compatibilité avec la 4G de catégorie 18.

Samsung a donc publié un nouveau communiqué ce matin pour officialiser le coup d’envoi de la production de masse de sa nouvelle technique FinFET sur la ligne de production S3.

Le géant coréen ne mentionne pas explicitement l’Exynos 9810, mais il donne tout de même de précieux détails sur ce procédé de fabrication.

15 % d’autonomie en plus pour le Galaxy S9 ?

Dans son communiqué, Samsung indique ainsi que cette technologie permettra à ses ingénieurs de produire des puces offrant des performances supérieures à celle des générations précédentes. L’article fait notamment allusion à un gain de 10 %, ce qui est loin d’être négligeable.

Plus intéressant, d’après l’entreprise, les puces fabriquées par le biais de ce nouveau procédé seront aussi plus économes en énergie et cette fois le gain serait de 15 % par rapport aux puces de la génération précédente.

En outre, le communiqué indique également que les premiers appareils à profiter de ces nouvelles puces sortiront dès le début de l’année prochaine. Pour rappel, certains observateurs s’attendent à ce que le Galaxy S9 et le Galaxy S9+ soient présentés avec un peu d’avance sur le planning habituel. Les sources habituelles parlent ainsi d’un lancement anticipé programmé pour le mois de janvier, durant le CES 2018.

David

Passionné, colérique, humain.