Galaxy S9 : un lancement en début d’année ?

Samsung pourrait lever le voile sur le Galaxy S9 dès le mois de janvier, à l’occasion du CES 2018. C’est en tout cas ce que pense Business Korea. D’après nos confrères, le constructeur coréen ne souhaiterait en effet laisser aucun répit à ses concurrents.

En temps normal, la firme scinde l’année en deux et elle a ainsi pour habitude de lancer un premier flagship durant le MWC et un second plus ou moins durant l’IFA.

Fuites Galaxy S9

Cette stratégie lui permet d’occuper le marché durant les douze mois de l’année et d’offrir de solides alternatives aux vaisseaux amiraux des autres constructeurs tout en multipliant ses bénéfices.

Le Galaxy S9 pourrait avoir un peu d’avance

Business Korea s’attend à un changement cette année et nos confrères pensent ainsi que le constructeur lancera son Galaxy S9 et son Galaxy S9+ à l’occasion du prochain CES, en début d’année prochaine. Ces appareils auraient donc un ou deux mois d’avance sur le planning habituel.

Réaliste ? Oui et non. Non, parce que cette rumeur revient tous les ans sans pour autant s’avérer exacte. Oui, car le constructeur aurait entamé des négociations avec Qualcomm afin d’avoir la primeur de la nouvelle puce haut de gamme du fondeur, le Snapdragon 845.

Si cette dernière n’a pas encore été présentée, elle devrait être présente sur le CES 2018 et le moment semble donc bien indiqué pour officialiser – ou tout du moins teaser – le Galaxy S9 et sa déclinaison. En outre, avancer la date de présentation du terminal permettrait à la marque de prendre de l’avance sur ses concurrents et donc de leur couper l’herbe sous le pied.

Prendre de l’avance sur la concurrence

Un lancement anticipé du terminal permettrait en effet de détourner l’attention des consommateurs – et de la presse – du nouvel iPhone X.

Toutefois, Samsung ne serait pas le seul à vouloir prendre de l’avance.

Toujours selon la même source, LG aurait lui aussi l’intention de profiter du salon de Las Vegas pour officialiser son nouveau flagship et donc le très attendu LG G7. En revanche, si Samsung parvient réellement à obtenir une exclu sur le Snapdragon 845, alors ce dernier risque de devoir se contenter d’une puce de la génération précédente.

Il faut tout de même rappeler que ce n’est pas la première fois que l’on entend parler d’un lancement anticipé pour le Galaxy S9 et le Galaxy S9+. Certaines sources pensent ainsi que le constructeur risque de lancer la production de masse du terminal le mois prochain.