Clicky

Game of Thrones : quatre personnes ont été arrêtées en Inde

Game of Thrones enchaîne les fuites depuis le début de l’été et un épisode de la nouvelle saison s’est même retrouvé en ligne plusieurs heures avant sa diffusion sur HBO. Plusieurs personnes ont été arrêtées en Inde.

Game of Thrones a su fédérer en l’espace de sept ans une communauté forte de plusieurs millions de fans. Très discutée sur les plateformes sociales, la série rencontre aussi beaucoup de succès chez les pirates et chez les hackers. HBO a ainsi fait face à une attaque de grande ampleur au début du mois.

Pornhub Game of Thrones

Pour ne rien arranger, l’un des épisodes de la dernière saison a même fuité en ligne sur les réseaux torrents plusieurs heures avant sa diffusion sur la célèbre chaîne américaine.

Game of Thrones : les fuites s’accumulent depuis le début de l’été

HBO n’a évidemment pas apprécié la chose et le géant de l’audiovisuel a immédiatement cherché à localiser la provenance de l’épisode incriminé.

La chaîne a alors réalisé que la fuite provenait du marché indien. Elle a donc contacté son partenaire de réseau – Star India – pour lui faire remonter l’information et lui demander de faire le nécessaire.

Ce dernier a immédiatement déposé une plainte formelle.

Les enquêteurs ont rapidement réussi à retrouver la source de la fuite et ils ont alors réalisé que cet épisode provenait en réalité d’une entreprise basée à Bombay, une entreprise responsable du stockage et du traitement des épisodes avant leur diffusion : Prime Market Technologies.

La fuite venait d’Inde

Les autorités ont donc procédé à l’arrestation de quatre salariés disposant de toutes les qualifications et de toutes les autorisations nécessaires pour accéder aux épisodes de la dernière saison de la série. Elles ont toutes été placées en détention et elles sont soupçonnées d’abus de confiance criminel et d’infractions informatiques.

L’entreprise incriminée a commencé par garder le silence, mais elle a fini par publier un communiqué de presse afin de s’exprimer sur cette fuite :

« Nous pensons que la propriété intellectuelle est une composante essentielle du développement de l’industrie créative et l’application stricte de la loi est par conséquent essentielle pour la protéger. »

L’enquête est toujours en cours à l’heure actuelle. La période de détention des personnes arrêtées durant l’opération de la police a été fixée jusqu’à la semaine prochaine et les autorités ont donc encore quelques jours pour réunir les preuves.