Game of Thrones : une nouvelle théorie… tirée par les cheveux

Game of Thrones est un peu la série aux mille théories et cela n’a rien de surprenant compte tenu de sa popularité. Une nouvelle théorie vient d’ailleurs de naître sur la toile et elle est franchement tirée par les cheveux.

Comme à l’accoutumée, le mieux est sans doute d’ouvrir les festivités avec une bonne vieille mise en garde. Cet article évoque de nombreux éléments propres à l’intrigue de la série. Il contient donc un nombre important de spoilers et il sera préférable de ne pas poursuivre sa lecture si vous n’avez pas vu les saisons précédentes.

Game of Thrones saison 6

Même chose évidemment si vous souhaitez conserver le suspens intact.

Game of Thrones : une théorie centrée sur Bran Stark

Game of Thrones n’est pas une série tout à fait comme les autres. Elle est en effet à la tête d’un univers extrêmement riche, un univers ne ressemblant à aucun autre. Toutefois, sa véritable force vient principalement de ses personnages hauts en couleur, des personnages auxquels il est d’ailleurs préférable de ne pas trop s’attacher.

Cette nouvelle théorie porte précisément sur l’un de ces fiers héros, et plus précisément sur Bran Stark.

Bran a un rôle très important dans l’histoire des livres et par extension dans celle de la série. Il est en effet celui par qui tout arrive. Si Jaime ne l’avait pas poussé du haut d’une tour lors de la visite du roi, alors l’histoire de l’oeuvre aurait sans doute été bien différente.

Laissé à l’article de la mort, Bran est resté pendant un moment dans le coma et il a ensuite commencé à avoir des visions au sujet d’une corneille à trois yeux, des visions qui l’ont poussé à se rendre de l’autre côté du mur pour rendre visite à un ermite doté de mystérieux pouvoirs.

L’enfant a alors réalisé qu’il était destiné à prendre sa suite et à devenir à son tour la fameuse Corneille à Trois Yeux. Grâce à ses visions, il a aussi découvert les véritables origines de Jon Snow, mais aussi l’histoire de la naissance des Marcheurs Blancs et du terrible Roi de la Nuit.

Bran est ensuite retourné à Winterfell. Différent, il semble incapable d’éprouver le moindre sentiment et nous l’avons constaté à de multiples reprises lors de ses échanges avec Meera ou encore ses sœurs.

Pourquoi un tel manque d’empathie ? La logique voudrait que ses pouvoirs ont un impact direct sur ses émotions et sur ses sentiments, mais un fan américain a développé une théorie tout à fait différente. D’après lui, Bran serait en réalité le Roi de la Nuit.

Et si Bran et le Roi de la Nuit étaient devenus une seule et même personne ?

Pour prouver cette théorie, le fan en question cite plusieurs exemples.

Comme on le sait, grâce à ses pouvoirs, Bran est capable de voyager dans le temps et dans l’espace. Il a ainsi assisté à la naissance de son cousin, mais également à d’autres événements importants.

Dans un épisode, Bran retourne ainsi dans le passé de Hodor alors que ce dernier est un garçon comme tous les autres. Il commet alors une terrible erreur en le faisant assister à sa future mort, provoquant de ce fait le traumatisme qui le changera à tout jamais et qui fera de lui le gentil géant que nous connaissons.

À un autre moment, Bran retourne à l’époque du Roi Fou et il tente alors de le prévenir de l’arrivée des Marcheurs Blancs tout en lui conseillant de cacher du feu grégeois dans les sous-sols de Port Réal. Pensant entendre des voix, le monarque finit par perdre pied et devenir un véritable tyran.

Plus tard, le garçon décide d’aller encore plus loin et de remonter ainsi à la création des Marcheurs Blancs par les Enfants de la Forêt. Là, tout bascule et Bran finit ainsi par hurler comme s’il ressentait la même souffrance tout en prenant exactement la même position.

D’après ce fan, Bran aurait donc été trop loin et une partie de son âme serait ainsi restée coincée dans le corps du Roi de la Nuit. Les deux personnages auraient alors fini par fusionner et devenir le même individu.

Bran aurait alors attendu des siècles de l’autre côté du Mur en attendant sa propre naissance.

Bien sûr, cette théorie semble un peu tirée par les cheveux, mais on ne peut jamais être sûr de rien avec Game of Thrones et c’est d’ailleurs ce qui fait toute la beauté de cette série.

Mots-clés game of throneshbo