Game of Thrones : une théorie qui remet beaucoup de choses en question

Game of Thrones compte des millions de fans à travers le monde et la série a toujours alimenté de nombreuses théories. La dernière en date se focalise sur le personnage de Samwell Tarly.

Comme à l’accoutumée, il est sans doute préférable de commencer cet article avec une mise en garde. Les lignes suivantes contiennent en effet de nombreux spoilers et il sera donc préférable de ne pas poursuivre leur lecture si vous avez quelques épisodes – ou saisons – de retard.

Théorie Samwell 1

Même chose évidemment si vous souhaitez conserver le suspens intact.

Samwell Tarly, l’anti-héros par excellence

Samwell Tarly est un personnage récurrent et il apparaît dès la première saison de la série. Jon Snow le croise en effet en arrivant à Châteaunoir et il décide même de prendre sa défense contre l’infâme Rast lorsque le terrible Ser Alliser Thorne ordonne un combat entre les deux recrues.

Contrairement aux autres membres de la Garde de Nuit, Samwell n’est ni un bâtard ni même un voleur ou un malfrat. Il est en réalité l’héritier légitime de Randyll Tarly (qui réapparaît dans le second épisode de la saison 7), mais son père le trouvait trop couard et trop gras pour pouvoir reprendre le flambeau et diriger la maison.

Pour son dix-huitième anniversaire, il lui a donc laissé le choix entre mourir assassiné ou partir sur le Mur. Sam a préféré la seconde option et son frère Dickon Tarly est devenu le véritable héritier de la maison.

Samwell n’a rien d’un guerrier, mais il a de solides connaissances littéraires et il se passionne pour d’innombrables sujets. Le Lord Commandant décide donc de l’emmener avec lui et avec ses guerriers au-delà du Mur pour enquêter sur les regroupements des Sauvageons.

Là, il fait la rencontre de Vère, une des filles de Craster, et il décide de lui apporter son aide et de la ramener avec lui.

Durant la saison 6, Samwell quitte la garde de nuit avec Vère et son bébé pour se rendre chez ses parents et offrir un toit à son amie. Tout ne se passe cependant pas comme prévu. Son père finit par apprendre les origines de cette dernière et de son bébé. Fou de rage, il finit par renier son fils et toute la petite tribu part en direction de Villevieille.

Notre infortuné héros s’est en effet donné pour mission de devenir mestre pour trouver un moyen de lutter contre les Marcheurs Blancs et venir ainsi en aide à ses amis.

Théorie Samwell 2

Théorie Samwell 3

Des indices troublants

Sam est arrivé à Villevieille à la fin de la saison 6 et il s’est alors retrouvé sur un magnifique astrolabe suspendu au toit de la bibliothèque, un astrolabe ressemblant comme deux gouttes d’eau à l’objet mis en avant dans la scène d’ouverture de Game of Thrones.

Cette scène a donné lieu à de vives discussions sur Reddit.

Mais l’affaire a pris une toute nouvelle tournure dimanche dernier avec la diffusion du deuxième épisode de la saison 7.

Si vous l’avez vu, alors vous vous souvenez sans doute de cet échange improbable entre Samwell et l’Archimestre Marwyn. Passablement agacé par les nombreuses questions de son apprenti, l’homme se lance dans un court monologue dans lequel il lui conseille d’étudier avant de chercher à écrire des histoires fantaisistes.

Plus loin, il lui explique qu’il manque aussi de style et il évoque alors son propre livre : « Une chronique des guerres de la mort du roi Robert I ».

Sam ne semble cependant pas convaincu par le titre de l’ouvrage et il affiche ainsi une drôle d’expression. L’Archimestre s’en rend immédiatement compte et il lui demande pourquoi il ne l’aime pas. Notre ami se fend alors d’un magnifique : « Mm… peut-être un titre plus poétique ? ».

Il se fait bien évidemment botter en touche au cours de l’échange suivant, mais cette discussion a donné vie à une très belle théorie, le genre de théorie offrant un tout autre niveau de lecture. Plusieurs internautes pensent en effet que ce fameux livre ne sera pas écrit par l’Archimestre, mais par Samwell Tarly lui-même.

Et quoi de plus poétique qu’un titre comme « Game of Thrones » ou même… « A Song of Ice and Fire » ? Plutôt bien trouvé, non ?