Des gants capables de traduire la langue des signes en langage parlé

Les nouvelles technologies sont formidables, mais pas uniquement pour les consommateurs compulsifs que nous sommes. Non, en réalité, elles peuvent également aider les gens souffrant de handicap. Grâce à quelques capteurs, à des gyroscopes ainsi qu’à des accéléromètres, des étudiants ukrainiens sont ainsi parvenus à mettre au point des gants capables de traduire la langue des signes en langage parlé, et ce afin d’aider les muets et les malentendants à s’exprimer avec leur entourage. Un beau projet, qui pourrait changer le quotidien de millions de personnes à travers le globe.

Des gants capables de traduire la langue des signes en langage parlé

Selon les dernières estimations, il y aurait 40 millions de personnes souffrant de surdité ou d’aphasie dans le monde. Des personnes qui n’ont que deux manières de s’exprimer : écrire ou utiliser la langue des signes. Une situation d’autant plus difficile que la langue des signes n’est pas très répandue, et que tout le monde n’est malheureusement pas capable ni de la comprendre, ni de l’utiliser. Dans ce contexte, l’invention de ce groupe d’étudiants ukrainiens pourrait changer beaucoup de choses et permettre finalement à toutes ces personnes de mieux s’intégrer dans nos sociétés. Surtout que ces fameux gants sont très accessible puisqu’ils ne coûtent que 75 $ par unité.

La prestation de ces étudiants n’ayant pas été filmée, nous ne savons pas encore comment fonctionnent ces gants mais notons tout de même que ces derniers s’appuient sur plusieurs technologies pour effectuer la conversion. Des technologies à base de capteurs, de gyroscopes et d’accéléromètres, comme nous l’avons mentionné un peu plus haut. Derrière, nous trouvons aussi un moteur vocal qui se chargera de synthétiser les gestes de la langue des signes en language parlé. En outre, et c’est un point important, ces gants intègrent également plusieurs capteurs solaires afin de les rendre plus autonomes.

Cerise sur le gâteau, ces gants sont également capables d’apprendre de nouveaux gestes ou même de modifier des gestes existants. Et ce afin de s’adapter à tous les utilisateurs.

Bref, c’est un beau projet et on espère sincèrement qu’une firme trouvera les fonds nécessaires pour l’améliorer et pour le commercialiser.

Via