General Motors investit 300 millions de dollars dans une usine d’Orion

La rumeur circulait depuis quelques semaines. Mais maintenant, c’est officiel. Le vendredi 22 mars, le constructeur automobile américain General Motors a officialisé un investissement de 300 millions de dollars dans son usine suburbaine d’assemblage.

Cette dernière se situe à Orion, dans le Michigan. Selon les analystes, cette décision surviendrait après que le plan d’économies de la société ait été vivement critiqué par Donald Trump.

voiture

Crédits Pixabay

Selon Reuters, General Motors travaillerait sur d’autres projets. La construction d’un nouveau véhicule électrique compact pour Chevy et la signature d’un accord de libre-échange nord-américain appelé USMCA en font partie. Pour l’heure, les dirigeants et les responsables de l’entreprise se sont abstenus de commenter les informations.

Si tout se passe bien, les nouvelles générations de voitures électriques et autonomes estampillées GM seront disponibles en 2023.

Un choix stratégique avant tout !

La décision de General Motors d’investir 300 millions de dollars dans une usine suburbaine est avant tout perçue comme une technique pour apaiser la colère de l’actuel occupant de la Maison Blanche et s’attirer ses bonnes grâces. Pour rappel, dans son plan d’économies, le constructeur automobile a annoncé la fermeture de son usine de production à Lordstow, dans l’Ohio. Cela entrainerait la suppression de 14 000 emplois.

Grâce à ce financement, General Motors entend contribuer à la création de 400 nouveaux emplois. « Nous sommes ravis d’apporter ces emplois et cet investissement aux États-Unis », a déclaré Mary Barra, PDG de General Motors. « GM continuera d’investir dans nos activités aux États-Unis où nous entrevoyons des opportunités de croissance », a-t-elle ajouté.

Les compétitions vont bon train

Si, à la base, General Motors prévoyait de confier la création des nouvelles gammes de Chevrolet Bolt EV et Cruise AV à une usine en Chine, ses plans ont brusquement changé. Désormais, l’usine d’Orion va assurer tout ce qui est assemblage. On sait également que l’architecture des voitures électriques nouvelle génération sera identique à celle de la BEV3, mais en version améliorée.

Pas moins d’une semaine, Ford Motor, la société rivale de GM, a aussi annoncé un projet similaire. Il consiste à créer une usine de production de véhicules électriques à Flat Rock, dans le Michigan. L’investissement s’élèverait à 900 millions de dollars et engendrerait la création de 900 emplois.