Géolocalise Justin Bieber, Steve Jobs et n’importe qui d’autre en un clic

La géolocalisation, c’est une super technologie mais qui présente tout-de-même quelques dangers. Surtout avec des outils comme Creepy (découvert grâce à gHacks) qui vont te permettre de trouver la position de n’importe qui en fonction de son pseudonyme Twitter ou Flickr. Sans rire, je ne plaisante pas, ce logiciel disponible aussi bien sur Windows que sur Linux va te permettre de suivre toutes tes stars à la trace et de savoir ainsi précisément où se trouvent des mecs comme Justin Bieber, Steve Jobs ou encore… Ah bah non, les autres on s’en fout.

Mais ce n’est pas le pire, les filles. Non parce que Creepy ne va pas se contenter de t’indiquer la position d’une personne à un moment donné, cet outil va également te permettre d’accéder à tout son historique et de savoir ainsi où il était ces dernières semaines. Le fonctionnement du logiciel est en plus vraiment super simple, ce qui n’arrange rien.

Une fois installé et lancé, Creepy va ainsi te demander d’indiquer le pseudonyme Twitter ou Flickr de la personne que tu veux tracer. Hop, tu prends tes petits doigts, ton petit clavier, tu remplis le champ qui va bien et tu cliques sur le gros bouton juste à côté. Au bout de plusieurs minutes d’intense réflexion, Creepy va te rediriger vers une nouvelle fenêtre. A droite, tu trouveras un plan interactif centré sur la position actuelle de la personne. A gauche, tu auras la liste de toutes ses positions et tu n’auras qu’à double cliquer sur le jour et l’heure de ton choix pour savoir ce qu’il faisait à un moment donné.

Et juste au cas où tu ne connaitrais pas le pseudonyme de ta star préférée (faut dire aussi, avec tous les faux comptes que l’on trouve sur les réseaux sociaux, hein…), Creepy intègre également deux moteurs de recherche. Il te suffit alors de taper le prénom et le nom de la personne que tu veux espionner dans le champ qui va bien et de lancer la recherche pour qu’il te retourne une liste d’utilisateurs. Tu n’auras alors plus qu’à faire tes courses pour obtenir la position de tous ces gens que tu admires dans l’ombre. Note quand même que pour utiliser ces moteurs de recherche, tu dois être authentifié sur les réseaux qui vont bien et accepter que Creepy accède aux données de ton compte. J’sais pas pourquoi mais perso je n’ai pas poussé le vice jusque là. Après tout, on ne sait jamais, hein…

Là, forcément, si tu as l’habitude de t’arrêter en forêt en revenant du boulot, tu dois espérer très fort que ta copine ne tombe pas sur cet article. Sache cependant que Creepy n’est pas le fautif, loin de là même. En réalité, tout est de ta faute. Si cette application présente un danger pour ta vie privée, c’est tout simplement parce que tu as fait le choix d’être géolocalisé. Suffit donc que tu désactives l’option qui va bien sur Twitter, par exemple, pour pouvoir dormir sur tes deux oreilles.