Clicky

George Lucas avait de drôles d’idées pour la troisième trilogie

George Lucas a revendu son entreprise à Disney en 2012 pour une somme de quatre milliards de dollars, mais il avait tout de même commencé à travailler sur la troisième trilogie de la saga… une trilogie qui aurait pu être bien différente de celles que nous connaissons.

George Lucas n’a jamais caché ses ambitions pour sa célèbre franchise. Plusieurs trilogies étaient en effet prévues, avec des films se focalisant sur chacun des aspects de l’univers de Star Wars.

Star Wars

Après avoir commencé à écrire le scénario de la prélogie dans les années 80, le brillant réalisateur a commencé à réfléchir sur la troisième trilogie.

George Lucas voulait explorer un univers « microbiotique » dans la troisième trilogie

AMC, de son côté, a précisément réalisé un documentaire en l’honneur de James Cameron, un documentaire accompagné d’un « companion book » dans lequel apparaît une interview de George Lucas, une interview réalisée bien avant le rachat de Lucasfilm par Disney et dont un passage se focalise sur cette fameuse troisième trilogie.

Et autant le dire franchement, cette dernière aurait pu être bien différente de celle que nous connaissons.

En réalité, à la base, George Lucas avait prévu de focaliser ces trois nouveaux films sur un nouveau monde « microbiotique » :

« [Les trois prochains films] se dérouleront dans un monde microbiotique. Mais il s’agira d’un monde dans lequel les créatures se comportent différemment de nous. Je les appelle les Whills. Et les Whills sont ceux qui contrôlent actuellement l’univers. Ils se nourrissent de la Force. »

Si le nom de ces créatures vous rappelle vaguement quelque chose, c’est tout à fait normal. Comme le rappelle Mashable, lorsque Lucas a commencé à travailler sur la première trilogie, il a imaginé un journal afin de relier son univers au nôtre : le Journal des Whills. L’idée a été abandonnée par la suite, mais ce fameux journal est tout de même réapparu quelques années plus tard dans la novélisation du Réveil de la Force, signé par Alan Dean Foster.

Un rapport avec les Whills

En outre, Rogue One fait lui aussi allusion à ces créatures par le biais de Chirrut Imwe et de Baze Malbus puisque ces derniers sont décrits comme les Gardiens des Whills. Leur histoire n’est cependant pas très développée.

Alors bien sûr, il est légitime de se demander ce que Lucas entend par un univers microbiotique, mais il faut rappeler que la Force est intimement liée au monde microbien puisqu’elle repose sur les Midi-chloriens, une forme de vie intelligente microscopique vivant au cœur des cellules des êtres vivants et faisant office de tampon entre les Jedi ou les Sith et les énergies du monde.

Dans La Menace Fantôme, Obi-Wan est d’ailleurs surpris des résultats obtenus lors des analyses de sang d’Anakin Skywalker puisque ce dernier affiche le taux de Midi-chloriens le plus haut de toute l’histoire des Jedi, un taux dépassant allègrement la barre des 20 000. Si bien que certains ont même pensé que le garçon était en réalité conçu par ces créatures.

En tout cas, et toujours selon la même interview, George Lucas avait la conviction que l’exploration de cet univers microbiotique représentait un risque et il s’attendait même à provoquer la colère des fans en empruntant ce chemin. Ceci étant, il était également convaincu que c’était une étape incontournable afin de donner plus de sens à son oeuvre.

Mots-clés star wars

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.