Gi FlyBike, le vélo électrique qui se plie à vos désirs

Le Gi FlyBike n’est pas un vélo à assistance électrique tout à fait comme les autres. Contrairement à ses concurrents, il est en effet capable de se replier sur lui-même pour faciliter son transport.

Le produit surprend tout d’abord par ses lignes résolument futuristes. L’entreprise à l’origine de ce vélo ne s’est en effet pas contentée d’utiliser de simples tubes pour construire son cadre et elle a ainsi opté pour des pièces tout en rondeur afin de se démarquer de ses concurrents.

FlyBike

Le résultat est plutôt intéressant, d’autant que ces courbes s’étendent aussi au train avant et à l’assise.

Gi FlyBike, le vélo qui se plie à vos quatre volontés

Ce n’est cependant pas la seule particularité du Gi FlyBike.

Comme évoqué plus haut dans l’article, ce vélo est également capable de se replier sur lui-même afin d’en faciliter le transport.

Pour se faire, son propriétaire n’aura qu’à attraper la poignée située au-dessus du dérailleur et la tirer vers lui. Le cadre se pliera en deux et les roues du vélo viendront se placer l’une sur l’autre, réduisant du même coup les dimensions du produit par deux. Il sera alors possible de le faire tenir dans un coffre de voiture sans aucune difficulté.

La partie technique n’est pas inintéressante non plus. Le Gi FlyBike est ainsi doté de deux roues de 26 pouces et il est capable de parcourir une quarantaine de kilomètres avec son assistance électrique, le tout pour une vitesse de croisière tournant autour des 25 kilomètres par heure.

Relativement imposant, il mesure un mètre de hauteur et il pèse un peu plus de quinze kilos.

Un vélo transportable

Le fabricant du vélo a bien fait les choses et il a ainsi pensé à intégrer un module de communication à sa bicyclette. Utilisé conjointement à l’application mobile développée spécialement pour l’occasion, il nous permettra de garder un œil sur l’autonomie restante et sur le nombre de kilomètres parcourus depuis la dernière charge.

L’outil permettra également au propriétaire du vélo d’allumer ou d’éteindre les feux situés à l’avant et à l’arrière du cycle. Pour plus de commodité, il sera d’ailleurs possible d’accrocher le terminal au guidon du vélo en s’appuyant sur le système de fixation intégré et même de le recharger grâce à la batterie intégrée.

Résolument sécurisé, le Gi FlyBike pourra également détecter si le téléphone s’éloigne de sa position. Si tel est le cas, alors le vélo bloquera automatiquement ses roues.

Le produit est intéressant, mais il n’est pas donné et il faudra ainsi débourser 2290 $ pour mettre la main dessus.

Mots-clés vélo