Clicky

GJ 436b : Hubble a découvert une planète chevelue !

GJ 436b a peut-être un nom à coucher dehors, mais cela ne l’empêche pas de faire la une de tous les journaux scientifiques. Logique, car ces trois lettres et ces trois chiffres font en réalité référence à une exoplanète dotée d’une chevelure similaire à celle des comètes. Oui, et elle est la première du genre. Du moins à notre connaissance.

Cette planète a été découverte par une équipe composée de plusieurs scientifiques suisses basés à Genève. Ils sont tombés dessus en pointant Hubble vers un système situé à trente années-lumière de notre planète, Gliese 436.

GJ 436b

GJ 436b a une particularité très intéressante : c’est la première exoplanète dotée d’une chevelure. Du moins à notre connaissance.

Ils ont beaucoup de mal à croire ce qu’ils voyaient, d’ailleurs, car les planètes sont habituellement dépourvues de chevelure.

Le phénomène a commencé il y a plus de six milliards d’années

Qu’est ce qui rend GJ 436b différente de ses camarades, alors ? En réalité, tout est question de configuration. La planète est effectivement très proche de son étoile et cela veut aussi dire que sa surface est constamment balayée par ses rayonnements.

Ce souffle brûlant provoque l’évaporation de son atmosphère et c’est ce qui a donné naissance à cette incroyable chevelure.

L’intégrité de la planète n’est pas en danger pour le moment. En réalité, le phénomène a commencé il y a un peu plus de six milliards d’années et son étoile était beaucoup plus active à l’époque.

D’après David Ehrenreich, le principal auteur de l’étude, GJ 436b aurait perdu à peine 10% de son atmosphère.

Quoi qu’il en soit, sa chevelure n’est reste pas moins très impressionnante. Elle est environ cinquante fois plus grande que l’étoile de la planète et c’est d’ailleurs ce qui a poussé les scientifiques responsables de cette découverte à lui donner le surnom de « Béhémot« .

Si le sujet vous intéresse, alors sachez que la NASA a publié un article dédié au phénomène un peu plus tôt dans la semaine. Il se trouve à cette adresse et il explique en détails le phénomène, avec plein d’informations très intéressantes à  la clé.

Il nous apprend ainsi que la planète ne met que 2,6 jours à faire sa révolution, contre 365,24 jours pour la Terre.

Via

Mots-clés astronomiehubble