Gmail gère désormais les adresses avec caractères non latins et autres accents

Si on vous dit adresse e-mail, vous pensez probablement à quelque chose de la forme prenom.nom@exemple.ext, ou n’importe quoi d’autre à la place de prenom.nom, pourvu qu’il ne contienne aucun caractère accentué. En effet, une adresse e-mail, c’était jusque-là une forme bien spécifique, puisque nous n’avions droit qu’à très peu de caractères différents au final, quand on met ce choix en comparaison devant l’énorme nombre de caractères possibles dans le monde entier.

Pour nous, ça ne pose pas trop de problèmes : un accent dans notre nom est facilement remplaçable. Mais qu’en est-il de certains pays utilisant des alphabets non latins comme par exemple la Chine ou le Japon ? Obligés de passer par un alphabet qui n’est pas natif pour eux, et c’est pourquoi, en 2012, un nouveau standard a été créé.

Des adresses avec caractères non latins

Initié par l’Internet Engineering Task Force, ce standard permet l’utilisation de caractères accentués et même non latins dans les adresses e-mail. Cool, nous allons pouvoir créer les adresses que l’on veut ? Ce n’est pas aussi simple.

Car quasiment tous les services présents sur le web cherchant à vérifier si une chaîne de caractères est une adresse e-mail vont vérifier qu’il n’y a que des caractères autorisés dedans. Et vont passer à côté de ce nouveau standard.

Autrement dit, la route est encore longue avant de pouvoir voir des adresses de n’importe quelle forme partout sur le web, puisqu’il faudra attendre pour cela que tous les services se mettent à les accepter.

Et comme il faut bien un premier, Google a décidé de se porter volontaire avec Gmail qui gère désormais les adresses avec caractères accentués et non latins. Pour le moment, il ne s’agit que d’envoyer des messages aux personnes disposant de telles adresses ou d’en recevoir provenant de ces mêmes personnes.

Cependant, l’équipe de Gmail a indiqué que la création d’adresses e-mail pourrait bientôt profiter de ce nouveau standard. De plus, Google Agenda devrait bientôt suivre Gmail.



Jérémy Heleine est l'auteur de cet article

Étudiant en maths, Jérémy est un passionné qui touche un peu à tout, et plus particulièrement au développement web et à l'actualité high-tech qu'il partage avec vous sur Machineo et surtout ici-même.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Télécharger Google Android 4.1 "Jelly Bean"

    Télécharger Google Android 4.1 « Jelly Bean »

    La Google I/O n’est pas encore terminée et Google Android 4.1 « Jelly Bean » est déjà disponible au téléchargement. Mais attention, car il ne s’agit évidemment pas d’une version officielle. Non, c’est une fois de plus sur XDA-Developers que l’on peut trouver l’image. Ce qui veut donc dire que si vous voulez l’installer sur votre mobile, il faudra déjà disposer d’un Galaxy Nexus et bien remonter vos manches après puisque vous devrez mettre les mains dans le cambouis. Maintenant, si vous n’avez rien de mieux à faire aujourd’hui et si vous avez envie de tester la nouvelle…

  • Bientôt un Chromebook tactile ?

    Bientôt un Chromebook tactile ?

    Alors même que deux nouveaux Chromebooks viennent tout juste de débarquer (ici et là), Google serait actuellement en train de travailler sur une nouvelle machine qui serait, cette fois, produit par la firme elle-même. Oui, un parle bien d’un ordinateur qui serait construit directement par Google. Forcément, sur le papier, c’est plutôt intéressant mais le meilleur reste à venir… Car en effet, d’après Digitimes, ce nouvel ultra-portable sous Chrome OS intègrerait… un écran tactile ! Autrement dit, si cette rumeur s’avère exacte, alors Google s’apprêterait à marcher sur les traces de Microsoft. Pour rendre à…

  • Samsung : une faille permet d'effacer à distance certains terminaux sous Android

    Samsung : une faille permet d’effacer à distance certains terminaux sous Android

    Attention, les amis, parce que si vous avez un smartphone Samsung sous Google Android à la maison, alors ce qui suit est de la plus haute importante. C’est effectivement à l’occasion de la conférence Ekoparty 2012 – une conférence portant sur la sécurité – que la lumière a été faite sur une vilaine faille touchant tous les mobiles du constructeur sud-coréen. Une faille qui permet tout simplement à des gens mal intentionnés d’effacer certains mobiles Samsung à distance et sans grand effort. Ce n’est pas spécialement sympathique, on est d’accord, mais sachez tout de même…


  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -