Gmail propose le « push mail » sur l’iPhone

Enfin ! On en rêvait, on l’attendait et le géant américain a enfin décidé de l’implémenter en natif pour son Gmail. Et oui, vous l’aurez compris, je fais bien entendu allusion au fameux « push mail » qui nous a tant manqué et qui nous a poussé à magouiller en passant par d’autres services. Rien qu’en y pensant, je sens de grosses larmes de joies rouler le long de mes joues.

Gmail propose le push mail pour l'iPhone

Jusqu’à présent, pour profiter du « ‘push mail » sur l’iPhone, nous avions peu de solutions. Les plus privilégiés d’entre nous (qu’ils soient maudits) profitaient du serveur Exchange de leur boîte et les autres, plus modestes, se contentaient de services spécialisés comme ALOL ou encore le regretté Mail2Web. Bon, cela dit, ce n’était déjà pas si mal, hein… Enfin, à présent, les choses sont sur le point de changer puisque Google vient tout juste d’annoncer que Gmail intégrait désormais le « push mail » en natif.

Pour le configurer, c’est très simple, il suffit de suivre les étapes suivantes :

  1. Allez dans « Réglages ».
  2. Sélectionnez Mails, Contacts, Calendrier ».
  3. Sélectionnez « Ajouter un compte ».
  4. Sélectionnez la proposition « Microsoft Exchange ».
  5. Indiquez votre adresse mail dans « Nom d’utilisateur ».
  6. Indiquez votre mot de passe dans « Mot de passe ».
  7. Laissez le domaine vide et tapez sur « Suivant ».
  8. Lorsqu’il vous le demande, indiquez « m.google.com » comme serveur.
  9. Validez et choisissez ensuite les services à synchroniser.

Et voilà, désormais, vous recevrez tous les mails adressés sur votre boîte Gmail en push. C’est chouette et ça fait plaisir mais je vais tout-de-même me contenter de ma solution actuelle, c’est-à-dire une redirection des mails importants sur ma boîte ALOL. Oui parce que bon, entendre son iPhone couiner toutes les 30 secondes, c’est tout simplement au-dessus de mes forces. Faut pas croire, j’aime bien être un peu peinard de temps en temps, hein…

Note : Et on précisera que ce qui vaut pour l’iPhone vaut aussi pour Windows Mobile…

Via Cult of Mac