Clicky

Google a imaginé un ours en peluche terrifiant

Google dépose chaque année des dizaines de brevets différents, mais le dernier en date risque de beaucoup faire parler de lui. Et pour cause puisqu’il décrit le fonctionnement d’un ours en peluche intelligent, connecté et bardé de capteurs en tout genre.

Si l’on en croit le document, le brevet en question aurait été déposé en 2012 mais il n’aurait été publié que très récemment. Il a été imaginé par un certain Richard Wayne DePaul, qui travaille pour le fameux Google X. Fait amusant, il a aussi bossé pendant quelques années chez Apple.

Ours en peluche

Et vous, accepteriez-vous que votre enfant partage son quotidien avec un ours en peluche intelligent… et connecté ?

Mais revenons-en plutôt au sujet de cet article, et à cet étrange ourson.

Un ours en peluche intelligent, et capable de se connecter à tous les équipements de la maison

D’après les schémas accompagnant le brevet, la peluche serait pensée pour abriter un certain nombre de composants, et plus précisément des caméras (au niveau des yeux), des microphones (au niveau des oreilles), un haut-parleur (au niveau de la bouche) et même des moteurs.

Par leur entremise, notre ours intelligent serait en mesure de bouger des mains et des pieds.

Amusant, mais ce n’est pas fini car il pourrait aussi se connecter au routeur domestique pour accéder ensuite à internet. Pour quoi faire ? C’est là qu’on en vient aux choses sérieuses justement.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la peluche ne serait pas qu’un simple dispositif de surveillance. Les enfants et les adultes pourraient aussi l’utiliser pour commander les équipements connectés de la maison, comme les télévisions, les lecteurs DVD ou même les thermostats. Mieux, il serait aussi possible de lui poser des questions pour obtenir ensuite des informations sur les sujets de notre choix.

Et si vous n’aimez pas les ours alors ? Pas de problème, Google a de la suite dans les idées et le brevet met aussi en scène un joli lapin en peluche. Le concept peut évidemment être décliné à l’infini et c’est d’ailleurs ce qui fait toute sa force.

Alors bien sûr, ce brevet n’est rien de plus qu’un bout de papier pour le moment et il ne débouchera pas forcément sur un produit commercialisable, mais il prouve une fois de plus que la firme d’intéresse de près aux objets connectés. D’ailleurs, elle devrait même présenter cette semaine une plateforme entièrement dédiée au sujet.

Du moins si l’on en croit les dernières rumeurs en date.

Brevet ours en peluche

Le brevet met en scène des ours, certes, mais aussi des lapins.

Mots-clés brevetgoogle