Google a imaginé une lentille connectée à injecter dans l’oeil

Google dépose de nombreux brevets chaque année et le dernier en date est sans doute le plus ambitieux de tous. La marque américaine a en effet imaginé une lentille connectée d’un genre assez particulier. Elle s’injecterait directement dans le globe oculaire de l’utilisateur et elle ne se contenterait pas de corriger sa vue puisqu’elle serait en plus capable de communiquer avec un téléphone ou un autre appareil.

Il semblerait que les grandes firmes de ce monde s’intéressent de plus en plus à nos yeux. Sony a déposé un brevet du même genre dernièrement mais ce dernier va nettement moins loin que celui-ci.

Lentille Google

Google a imaginé une lentille oculaire à injecter dans l’oeil.

La lentille de Google se présente ainsi comme une solution liquide.

Une lentille à injecter dans l’oeil

Pour la mettre en place, il faudra commencer par retirer le cristallin de l’oeil afin de pouvoir injecter le liquide dans la membrane qui entoure ce dernier. Le produit va alors se répandre à la surface de l’oeil et se solidifier en l’espace de quelques secondes.

L’appareil pourra améliorer automatiquement la vue de l’utilisateur grâce à un capteur spécifique.

Par son entremise, il sera notamment capable de détecter si la personne essaye de regarder quelque chose placé au loin ou à proximité de son oeil. A partir de là, la lentille pourra modifier la forme de l’objet pour en améliorer la netteté.

Mais elle ne s’arrête pas là car elle intègre aussi un espace de stockage, une puce cellulaire et une batterie capable de se recharger grâce aux ondes. Google ne donne malheureusement pas plus de détails ici.

La lentille de Google sera aussi en mesure de se connecter à un téléphone ou à une tablette tactile grâce à son module de communication. Elle pourra donc s’accompagner d’une application mobile dédiée, comme c’est le cas pour la plupart des objets connectés du marché.

Une lentille résolument connectée

La firme américaine s’intéresse depuis longtemps à nos yeux et c’est d’ailleurs ce qui l’a poussé à mettre au point les Google Glass. Ces dernières avaient fait forte impression à l’époque mais elles sont tombées en désuétude depuis et son constructeur a même fait le choix de suspendre le projet pour travailler sur un nouveau produit plus abouti, un produit donc nous ne savons pas grand chose.

En 2014, elle a aussi commencé à travailler sur une lentille capable cette fois de mesurer le taux de glycémie d’un utilisateur. Elle est toujours en cours de développement à présent.

Ce nouveau brevet est bien plus ambitieux que tout ce que nous connaissons mais il a peu de chances d’être commercialisé. Pas dans l’immédiat en tout cas.