Google a organisé une session portes ouvertes à Paris

Google a jugé bon d’organiser une conférence jeudi dernier à Paris. L’objectif a été de fournir des explications sur certains produits comme le machine learning ou l’apprentissage profond. C’était aussi l’occasion de donner un avant-gout des résultats de ses recherches en matière d’intelligence artificielle. La firme a pris en compte le fait que le langage des réseaux neuronaux n’est pas compréhensible par tous.

Le directeur de Google Research Europe, Emmanuel Mogenet, a rappelé qu’organiser « les informations à l’échelle mondiale pour les rendre accessibles et utiles à tous, c’est la mission de Google depuis 15 ans. » « Avec l’avancée de l’outil RankBrain nous commençons à avoir une compréhension sémantique des informations », a-t-il ajouté.

IA Google

La compétitivité en matière d’Intelligence Artificielle dans tous les produits est une priorité du géant américain du web.

Une réduction de 40% sur l’énergie au refroidissement des datacenters

L’exploitation du machine learning a déjà permis à la firme de réduire de quarante pour cent l’énergie nécessaire au refroidissement des datacenters. Par ailleurs, Olivier Bousquet, Directeur de recherche en machine learning chez Google, a affirmé que « L’apprentissage profond est une approche particulière pour faire du machine learning. »

Il n’a pas manqué de souligner que « L’Intelligence Artificielle est une science qui permet aux machines de résoudre des problèmes complexes. » Il a expliqué que « Le machine learning est une technique pour doter les machines de capacités. » Cela est valable dans la reconnaissance d’images, notamment par la perception des machines à travers des sons ou encore des données.

Un nouveau marché à conquérir

Les progrès de l’intelligence artificielle n’ont cependant pas été constants. Comme le dit Jean Ponce, directeur du département informatique de l’École Normale Supérieure : « Les années 90 sont connues pour être l’hiver de l’IA. » « Dans le même temps, les sous disciplines de l’IA ont connu un grand essor », a-t-il ajouté.

L’apprentissage profond, la robotique, la vision ou encore le raisonnement font parties des sous disciplines de l’intelligence artificielle. Google affiche un grand intérêt pour cette dernière qui est le principal facteur de ses derniers grands progrès. La traduction ainsi que la reconnaissance vocale et l’image ont notamment été le plus souvent soulignées.

Mots-clés google