Clicky

Google a une petite surprise pour les apprentis djihadistes

Daech est très présent sur internet et sur les réseaux sociaux. Trop présent même et c’est devenu un véritable problème puisque le groupuscule terroriste est désormais en mesure de toucher des millions de personnes avec un minimum d’efforts. Fort heureusement, les géants du web n’ont pas l’intention de le laisser faire.

Certains d’entre eux ont déjà pris des mesures et c’est notamment le cas de Twitter ou de Facebook qui ont supprimé plusieurs comptes utilisés par l’Etat Islamique pour répandre sa propagande sur les internets.

Google anti Daech

Google s’est enfin positionné contre Daech, il était temps.

Google ne s’était pas encore positionné en revanche. Non et la firme a été vivement critiquée pour son inaction d’ailleurs.

Google va modifier le fonctionnement de son moteur pour lutter contre Daech

Mais tout ceci est de l’histoire ancienne car elle a finalement décidé de réagir et de se retrousser les manches.

Anthony House a ainsi profité d’une interview menée par le Telegraph pour indiquer que des changements avaient été apportés à l’algorithme de Google sur certaines requêtes afin de dissuader les internautes d’aller faire le djihad. Rien à voir avec Panda ou Pingouin, donc.

Si un utilisateur décide par exemple de lancer une requête sur les termes « comment rejoindre Daech », alors le moteur mettra automatiquement en avant les pages prônant la lutte contre l’Etat Islamique et le terrorisme sous toutes les formes.

L’idée est plutôt simple à la base, il s’agit tout bonnement de pousser les internautes à se poser les bonnes questions pour qu’ils n’aillent pas se faire sauter devant un stade, ou n’importe quel autre bâtiment.

Pour le moment, Google a cependant fait le choix de se concentrer sur le marché américain et il faudra sans doute attendre encore un peu avant que ces changements ne soient répercutés aux quatre coins du monde.

En marge, la firme a aussi indiqué qu’elle avait supprimé environ 14 millions de vidéos de propagande de sa plateforme vidéo et donc de YouTube. Twitter, de son côté, a supprimé environ 10 000 comptes en l’espace de quelques semaines et il a mobilisé une centaine de personnes pour supprimer les contenus inappropriés.

Les Anonymous ne sont pas en reste non plus puisqu’ils ont lancé plusieurs offensives contre Daech et ses sites.

Mots-clés googleweb

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.