Google a visiblement une dent contre Kodi

Kodi n’est pas en odeur de sainteté chez Google. Preuve en est, le géant de la recherche a choisi de retirer le logiciel de ses suggestions de recherche pour ne pas favoriser le piratage. Magnifique, n’est-ce pas ?

Kodi n’a pas toujours porté ce nom. À la base, la solution s’appelait en effet XBMC et elle avait principalement pour but de nous permettre de transformer notre Xbox en média center. Depuis son lancement en 2003, le logiciel a cependant eu droit à de nombreux portages et son équipe a donc décidé de le renommer en 2014 afin de mieux refléter la réalité.

Google Assistant France

Si Kodi est extrêmement réputé, c’est avant tout pour sa flexibilité.

Kodi n’est plus en odeur de sainteté chez Google

L’application n’est effectivement pas fermée et les utilisateurs peuvent ainsi modifier son comportement en installant des extensions développées par la communauté. Grâce à ces plugins, il est donc possible de façonner l’outil selon nos attentes et nos besoins.

Google semble donc avoir pris la solution en grippe. Selon Torrentfreak, la firme américaine aurait en effet décidé de supprimer purement et simplement le nom de l’outil de ses suggestions de recherche avant de ne pas favoriser le piratage.

Si Kodi est une solution tout à fait légale, de nombreuses personnes l’utilisent en effet pour lire leurs films ou leurs séries piratés. Durant ces dernières années, la communauté a également vu fleurir de nombreuses extensions permettant de récupérer les programmes des chaînes télévisées sur la solution.

Un problème de piratage

Ces extensions sont régulièrement montrées du doigt par les ayants droit et Google a donc déterminé que l’outil pouvait dans certains cas entraîner une violation des droits d’auteur. Kodi a alors été ajouté à la liste noire du moteur de recherche et c’est précisément pour cette raison que son nom n’apparaît plus dans les suggestions de recherche du service.

Dorénavant, si vous tapez les lettres « kod » dans Google, alors ce dernier affichera dans sa liste de suggestions des termes comme kodiak ou encore kodak et kodaline. Kodi, lui, n’apparaît plus dedans.

Toutefois, et aussi étonnant que cela puisse paraître, la décision prise par le géant américain ne s’étend pas à l’ancien nom de la solution et XBMC apparaît ainsi toujours dans la liste d’auto-complétion du moteur, avec plusieurs requêtes permettant de télécharger les différents clients de l’outil ou… ses extensions.

Mots-clés googlekodiweb