Google abandonne Google Labs

Triste nouvelle que voilà. Après plusieurs années d’existence, après des projets forts comme Swiffy ou Google Body, le géant de la recherche a finalement décidé de tirer un trait définitif sur ses Google Labs. D’ici quelques jours, quelques semaines ou peut-être quelques mois, le site dédié fermera définitivement ses portes et les 71 applications qu’il contenait disparaîtront dans l’obscurité ou bien seront réinjectées dans les autres services de la firme. Et bien évidemment, on ne manquera pas de se demander ce qui a précisément motivé la firme, hein…

Google abandonne Google Labs

Ce que l’on apprend sur le blog officiel de la firme, c’est que Google a décidé de se recentrer son activité sur ses propres produits et de travailler ainsi sur une nouvelle dynamique commune. Un virage que l’on peut maintenant constater depuis plusieurs semaines, et plus précisément depuis le lancement de Google+. En officialisant son nouveau réseau social, la firme en a profité pour travailler sur l’ergonomie de tous ses produits et a ainsi entamé une mue qui n’en restera sans doute pas là. Notez tout de même que cette explication ne m’a pas du tout convaincu, Google dispose de suffisamment d’effectifs pour pouvoir oeuvrer sur les deux fronts. De mon point de vue, donc, si Google a décidé de fermer les Labs, c’est peut-être aussi pour mieux se cacher de la concurrence et éviter que cette dernière n’en sache trop sur ses projets.

Après tout, il ne faut pas oublier que les Google Labs ont vu émerger un bon nombre d’applications novatrices. On pourra ainsi citer Google Goggles, Google Squared, Open Spot ou encore Google Moderator. Tous ces projets n’ont pas forcément rencontré le succès, c’est vrai, mais ils ne manquent pas de potentiel pour autant. Et quand on sait que certains de ces derniers vont être intégrés aux autres services de la firme, on se dit qu’il vaut effectivement mieux éviter de trop communiquer sur le sujet.

Et qu’on se rassure tout de même car la fermeture des Google Labs ne signifie pas que la firme va en faire autant pour ses Gmail Labs et autres Maps Labs. Non, ces derniers resteront actifs et ils nous permettront ainsi de continuer à ajouter des fonctionnalités originales (et même parfois utiles) à nos services préférés. Je ne sais pas pour vous mais, en ce qui me concerne, j’ai poussé un véritable soupir de soulagement en apprenant la nouvelle. J’aurais en effet bien du mal à vivre sans pouvoir profiter des aperçus Google Docs / Flickr / YouTube / Google Maps dans mon Gmail, et même chose d’ailleurs pour tous ces gadgets qui m’ont permis de transformer ma messagerie en un véritable espace de travail.