Google : un nouvel accord avec la presse en vue ?

Google, le géant de Silicon Valley envisage de passer un accord avec les éditeurs de presse pour les aider à attirer des lecteurs payants. L’annonce officielle de cette future collaboration devrait se faire dès le mois d’octobre 2017. Selon une source au courant du dossier, cet accord a pour objectif « d’aider les éditeurs de presse à attirer des abonnements. »

Le vendredi 22 septembre 2017, le quotidien économique britannique Financial Times a déclaré qu’il était en pleine négociation avec Google. Le groupe Rupert Murdoch, le News Corp, propriétaire du Wall Street Journal et le New York Times sont aussi concernés par cet accord avec le géant.

Google Assistant France

Selon les observateurs, cette collaboration pourrait aider à calmer les tensions entre la presse et Google.

Relations tendues

Il est de notoriété publique que les relations qu’entretiennent Google et la presse ont toujours été délicates. En effet, les éditeurs de presses estiment que la firme américaine pille le contenu de leur quotidien.

En juillet 2017, une lettre ouverte adressée au Congrès a été publiée par 2000 organismes de presse américains regroupés dans l’Alliance des Médias d’Information.

Ils revendiquaient une modification de la loi antitrust qui prohibe toute forme d’entente entre plusieurs entreprises d’un même secteur. L’Alliance des Médias d’Information a indiqué que le « duopole numérique » de Facebook et Google « contraignait les éditeurs à livrer leurs contenus et à respecter les règles relatives à la manière dont l’information est publiée, hiérarchisée et monétisée. »

Google tend la main à la presse

Le porte-parole de Google a souligné à l’AFP que la société n’avait pour le moment « rien à annoncer ». Toutefois, il a indiqué que le groupe « travaille étroitement avec les éditeurs de presse du monde entier pour créer des produits qui les aident à soutenir leurs activités et ajouter de la valeur pour les utilisateurs. »

Le Wall Street Journal s’accorde à dire que Google pourrait réduire le nombre d’articles auxquels un internaute peut accéder gratuitement avant d’être invité à s’abonner. Google pourrait aussi permettre aux quotidiens d’utiliser les systèmes de paiements Google pour vendre leur souscription.

Il n’y a plus donc qu’à attendre le mois d’octobre 2017 pour avoir une annonce officielle du groupe.

Mots-clés googleweb