Google améliore sa recherche d’images

La recherche, c’est évidemment très important pour Google et la firme n’en finit pas d’apporter des améliorations à son moteur. Entre les nouvelles interfaces, les changements d’algorithmes et les ajouts divers et variés, on peut dire que ça bouge beaucoup chez Big G. Cette fois, c’est la recherche d’images qui est à l’honneur puisque le géant américain vient de déployer de nouvelles fonctionnalités, des fonctionnalités qui portent essentiellement sur l’analyse des images. Même que ça marche plutôt bien et que ça risque d’être très utile à certains d’entre vous. Et si vous avez envie de quoi il s’agit, ce n’est pas compliqué, tout est dans la suite.

Google améliore sa recherche d'images

Avant de commencer, il faut noter que ces nouveautés ne sont pas encore disponibles sur la version française du moteur de recherche. Si vous voulez les essayer et vous amuser comme de vrais petits fous, vous n’aurez d’autre choix que de passer par sa version américaine. Le basculement est d’ailleurs assez simple puisqu’il vous suffit de cliquer sur le lien « google.com in english » présent tout en bas de chaque page de résultats. Une fois que c’est fait, il vous suffira de cliquer sur le lien « images » pour accéder à la recherche d’images et profiter des différents ajouts apportés par la firme.

Des ajouts qui, comme mentionné un peu plus haut, jouent surtout le carte de l’analyse. Concrètement, il vous suffit de déplacer n’importe quelle image dans le champ de recherche afin de lancer l’outil. Là, Google va commencer à travailler et analyser votre image. En s’appuyant sur sa fonction de reconnaissance, le moteur va pouvoir déterminer le sujet du cliché et vous renvoyer des résultats concordant avec ce dernier. Un exemple ? Et bien si vous glissez la photo d’une marguerite dans le champ, le moteur de recherche va être capable de déterminer le type de fleur dont il s’agit et il vous affichera ensuite des résultats et vous pourrez découvrir plein de choses intéressantes sur les marguerites. Comme le fait que cette fleur possède entre 20 et 30 pétales.

Pour finir, on notera que le Knowledge Graph sera également en mesure d’afficher des données en fonction de l’image que vous lui avez indiquée. Le résultat est plutôt sympathique et cette fonction peut finalement s’avérer très utile dans certains cas, comme pour nos amis les botanistes par exemple.

Via



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Kim Dotcom promet un lancement avant la fin de l'année

    Megabox : Kim Dotcom annonce le lancement avant la fin de l’année

    Lorsque Kim Dotcom a été arrêté par le FBI, ce dernier a accusé le gouvernement américain et les lobbies de l’industrie musical d’avoir mis en place cette opération pour l’empêcher de lancer un nouveau service, Megabox. Un service qui devait se présenter exactement comme un iTunes mais entièrement gratuit et… légal, les artistes étant effectivement rémunérés grâce au système de publicité intégré. Intéressant, non ? Certes et il y a mieux puisque Kim vient d’annoncer sur Twitter que ce dernier sera lancé avant la fin de l’année. Autant dire que ça risque de faire beaucoup…

  • 13 Timelines Facebook très Geeks

    13 Timelines Facebook très Geeks

    Même si la Timeline de Facebook est loin, très loin, de faire l’unanimité auprès des utilisateurs du célèbre réseau social, la nouvelle Cover permet tout de même aux créatifs de s’en donner à coeur joie. Vous ne me croyez pas ? C’est votre droit le plus strict, évidemment, mais vous allez pouvoir constater que votre humble serviteur ne dit pas que des bêtises grâce à ces 5 Timelines Facebook très Geeks. Des Timelines qui sont vraiment très sympathiques à regarder et qui ne manqueront sans doute pas de vous inspirer pour votre propre profil. Bref,…

  • Twitter rachète Posterous

    Twitter rachète Posterous

    Décidément, chez Twitter, on aime bien faire des chèques. Chaque année, la firme californienne dépense ainsi plusieurs millions de dollars pour acheter d’autres entreprises. Cette année, elle a déjà aligné par mal de zéros pour mettre la main sur Summify et elle vient tout juste de remettre le couvert pour acquérir un service que certains d’entre vous connaissent peut-être puisqu’il s’agit de Posterous. Posterous qui se présente à la fois comme une plateforme de blog sociale et comme un outil de veille et de curation. Et final, même si on se demande ce que Twitter…


  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -