Google améliore sa recherche d’images

La recherche, c’est évidemment très important pour Google et la firme n’en finit pas d’apporter des améliorations à son moteur. Entre les nouvelles interfaces, les changements d’algorithmes et les ajouts divers et variés, on peut dire que ça bouge beaucoup chez Big G. Cette fois, c’est la recherche d’images qui est à l’honneur puisque le géant américain vient de déployer de nouvelles fonctionnalités, des fonctionnalités qui portent essentiellement sur l’analyse des images. Même que ça marche plutôt bien et que ça risque d’être très utile à certains d’entre vous. Et si vous avez envie de quoi il s’agit, ce n’est pas compliqué, tout est dans la suite.

Google améliore sa recherche d'images

Avant de commencer, il faut noter que ces nouveautés ne sont pas encore disponibles sur la version française du moteur de recherche. Si vous voulez les essayer et vous amuser comme de vrais petits fous, vous n’aurez d’autre choix que de passer par sa version américaine. Le basculement est d’ailleurs assez simple puisqu’il vous suffit de cliquer sur le lien « google.com in english » présent tout en bas de chaque page de résultats. Une fois que c’est fait, il vous suffira de cliquer sur le lien « images » pour accéder à la recherche d’images et profiter des différents ajouts apportés par la firme.

Des ajouts qui, comme mentionné un peu plus haut, jouent surtout le carte de l’analyse. Concrètement, il vous suffit de déplacer n’importe quelle image dans le champ de recherche afin de lancer l’outil. Là, Google va commencer à travailler et analyser votre image. En s’appuyant sur sa fonction de reconnaissance, le moteur va pouvoir déterminer le sujet du cliché et vous renvoyer des résultats concordant avec ce dernier. Un exemple ? Et bien si vous glissez la photo d’une marguerite dans le champ, le moteur de recherche va être capable de déterminer le type de fleur dont il s’agit et il vous affichera ensuite des résultats et vous pourrez découvrir plein de choses intéressantes sur les marguerites. Comme le fait que cette fleur possède entre 20 et 30 pétales.

Pour finir, on notera que le Knowledge Graph sera également en mesure d’afficher des données en fonction de l’image que vous lui avez indiquée. Le résultat est plutôt sympathique et cette fonction peut finalement s’avérer très utile dans certains cas, comme pour nos amis les botanistes par exemple.

Via



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Panne Twitter : revendiquée par un hacker

    Panne Twitter : revendiquée par un hacker

    Hier soir, Twitter est resté inaccessible pendant un peu plus d’une heure. Stupeur et consternation, d’autant plus que nous n’avons pas eu droit à la Fail Whale habituelle. Etonnant, c’est d’ailleurs ce qui a poussé certains internautes à émettre des hypothèses sulfureuses, pointant ainsi du doigt l’Euro 2012 ou encore l’utilisation de… GIF animés. Et si le service de micro-blogging a démenti toutes ces rumeurs dans un billet publié tôt ce matin sur son blog officiel, un hacker a quant à lui revendiqué la panne Twitter dans la foulée. Intéressant, non ? Et on va…

  • Uptobox réduit aussi son débit pour les comptes gratuits

    Uptobox réduit aussi son débit pour les comptes gratuits

    Après Rapidshare, c’est donc au tour du service de stockage de fichiers Uptobox de réduire le débit de tous les comptes gratuits. Cette fois, il n’est d’ailleurs pas question de lutter contre le piratage ou de prendre les devants pour éviter que le FBI ne vienne sonner à la porte de l’éditeur de la plateforme. Non, si ce dernier a du prendre cette décision, c’est tout simplement parce qu’il a vu ses bénéfices fondre comme neige au soleil. Tout ça à cause de Google adSense et de Paypal qui ont subitement décidé de bannir Uptobox….

  • Disqus 2012 : plus beau, plus complet et plus fluide

    Disqus 2012 : plus beau, plus complet et plus fluide

    Les blogueurs et toutes les personnes qui administrent un ou plusieurs sites connaissent forcément Disqus. Et pour cause, puisque cet outil permet tout simplement d’externaliser les commentaires d’un site tout en leur ajoutant de multiples fonctionnalités et, surtout, de multiples méthodes d’identification. Oui, et si le sujet vous intéresse, sachez que la société est en train de travailler sur une nouvelle version de son outil : Disqus 2012. Une nouvelle version qui apporte de nombreux changements et qui devrait être disponible dans les semaines ou dans les mois à venir. Disqus n’est pas une plateforme…


  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -