Google Android 2.2 : le plein de nouveautés

Décidément, Google semble être sur le point de devenir un acteur majeur sur le marché de la téléphonie mobile. Oui et quand on voit les nouveautés apportées par Android 2.2, parmi lesquelles nous pouvons citer une rapidité accrue ou le support natif du flash, on se dit que ce n’est pas un hasard si les mobiles sous Android se vendent mieux que l’iPhone aux Etats-Unis. Et justement, si vous avez envie de savoir ce que Google Android 2.2 cache sous son capot, c’est par ici que ça se passe.

Pas de doute, Android 2.2 risque de faire mal, très mal même. Première nouveauté apportée par Google Android 2.2 aka Froyo, une rapidité plus accrue. D’après une expérience menée par Android Police, il semblerait ainsi que ce dernier soit 4,5 fois plus rapide que la version précédente. Cela dit, il faut savoir que ces tests se sont portées sur des calculs à virgule flottante et qu’ils sont donc à prendre avec précaution.

Deuxième nouveauté, Google Android 2.2 intègrera nativement le flash. Et là, on peut dire que c’est un sacré pied de nez fait à Apple. Quoi qu’il en soit, il s’agit là d’un point important puisque cela veut dire que de nouvelles applications devraient débarquer dans la foulée sur l’Android Market. Notons d’ailleurs que nous pouvions nous y attendre puisque c’est déjà le cas dans les dernières versions de Google Chrome.

Mais Google Android 2.2 va encore un peu plus loin. La troisième nouveauté apportée par le système risque de séduire bien des utilisateurs. Froyo sera en effet capable de transformer votre téléphone mobile en modem 3G. Cette fonctionnalité s’appelle « USB Tethering » et elle vous permettra de partager la connexion internet du téléphone avec votre ordinateur. Il sera donc possible de se connecter de n’importe où dans le monde (ou presque). En revanche, la grande question que l’on peut se poser, c’est de savoir comment les opérateurs vont réagir.

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.