Google Android : vers la prise en compte de la météo pour la prise de photos ?

Vic Gundotra l’a clamé à plusieurs reprises, la photo se trouve en tête de liste des priorités de la firme et, plus précisément, de l’équipe en charge de Google Android. Ce qui passera sand doute par l’amélioration des capteurs, mais aussi par de nouvelles fonctionnalités intégrées au sein de l’application dédié à la caméra. C’est justement de cette dernière dont il est question présentement puisque Google a déposé un brevet pour le moins intéressant, un brevet qui s’appuie simplement sur la prise en compte de la météo pour améliorer les réglages de nos photos. Le tout avec une pincée de géolocalisation dedans, bien évidemment.

Comme chacun le sait, l’application en charge de la prise de photos intégrée à Android est assez complète et dispose ainsi de nombreux réglages pouvant toucher au mode de prise de vue, à la sensibilité ou même à la balance des blancs. Des paramètres bien connus des photographes expérimentés, mais un peu moins des néophytes.

Google Android : la photo en fonction de la météo

Google Android pourrait, à terme, s’appuyer sur la météo de notre région pour nous suggérer les meilleurs paramètres de prise de vue.

Si l’on en croit le brevet déposé par Google, la firme souhaiterait justement faciliter la vie de ces derniers en déterminant automatiquement les paramètres les plus adaptés en fonction de l’endroit où ils se trouvent. Comment ? En s’appuyant sur différentes données comme la luminosité ambiante, calculée à l’aide du détecteur intégré à nos smartphones, ou même les conditions météorologiques de notre région. Grâce à ces dernières, notre smartphone serait capable d’analyser plus finement les paramètres ambiants pour nous suggérer les options adéquates.

En gros, donc, Google Android serait ainsi capable de se substituer aux facultés d’analyse des photographes et il nous permettrait par conséquent d’améliorer grandement le rendu de nos clichés.

Alors bien sûr, comme tout brevet, rien ne dit que ce dernier débouchera réellement sur une application concrète. Les firmes ont effectivement pour habitude de déposer un nombre conséquent de brevets chaque année afin de protéger leurs idées et donc pour bloquer par la même occasion leurs concurrents. Ceci étant dit, de mon point de vue, une telle technologie ne serait pas forcément difficile à mettre en place, surtout pas pour Google qui possède déjà de nombreux outils d’analyse et qui a donc l’habitude de collecter d’innombrables données sur le monde et sur la manière dont nous interagissons avec lui.

Toute la question est donc de savoir si une telle technologie pourrait être ou non intégrée à Key Lime Pie. Et pour le savoir, il faudra malheureusement attendre la prochaine Google I/O.

Via