Google va bloquer les extensions Chrome diffusées en dehors du Chrome Web Store

Chrome est un navigateur rapide, intuitif, minimaliste et très agréable à utiliser. Selon la dernière étude de StatCounter, il totaliserait à lui seul 41.62% des parts de marché dans le monde et il occuperait ainsi la première place du podium, loin devant Internet Explorer, Firefox, Safari et les autres. Google est donc en position de force sur ce segment et c’est peut-être pour cette raison que la firme a décidé de bloquer les extensions Chrome diffusées en dehors du Chrome Web Store sur Windows. Une décision qui risque d’ailleurs de faire grincer quelques dents, ce qu’on peut aisément comprendre.

Le catalogue du Chrome Web Store compte des milliers de références, et donc des milliers d’extensions. Grâce à ces dernières, l’internaute peut personnaliser le fonctionnement de son navigateur et ajouter les fonctionnalités dont il a besoin en quelques clics et en toute sécurité puisque la boutique est protégée contre les malwares et autres saloperies du même genre.

Applications bloquées Chrome

Chrome bloquera bientôt les applications diffusées en dehors du Chrome Web Store… sur Windows.

Mais il en va tout autrement des extensions diffusées en dehors du la plateforme, et donc des extensions que l’on peut trouver sur certains sites non affiliés à Google. Certains petits malins profitent effectivement de la naïveté des internautes pour corrompre leur installation et pour diffuser des programmes malveillants. Des programmes qui viendront ensuite modifier les paramètres du navigateur, et mettre le monde en péril.

Le géant américain se devait donc de réagir. Paré de ses plus beaux collants et de sa cape rouge, il vient ainsi d’annoncer une nouvelle qui restera gravée dans notre inconscient collectif : les prochaines versions de Chrome bloqueront toutes les extensions diffusées en dehors du Chrome Web Store. Toutes ? Oui, toutes, absolument toutes ! Point intéressant en revanche, seules les versions Windows du navigateur seront concernées. Pourquoi ? Parce qu’il existe plus de malwares sur Windows que sur OS X.

Si les éditeurs souhaitent continuer à proposer leurs outils, ils devront donc le faire depuis le Chrome Web Store et reverser ainsi à la firme pas moins de 5$. Et si vous ne savez pas comment faire, c’est par ici que ça se passe.

Via