Google Chrome : des extensions pour bientôt…

Cela fait déjà un bon moment que Google nous promet une plateforme d’extensions pour son Chrome. Et aujourd’hui, nous commencons déjà à y voir plus clair puisqu’il semblerait que cette fameuse plateforme puisse débarquer avant l’été. Evidemment, l’information est encore à prendre avec des pincettes mais, un peu d’optimisme, ça fait toujours du bien.

Google Chrome, le logo officiel...

Google Analytics, c’est quand même vachement bien. Sans rire, il suffit d’y passer un peu de temps pour chopper plein d’informations très importantes, très utiles et qui vous permettent de briller en société. Ainsi, vous êtes de plus en plus de femmes à venir me voir. Oui, et vous êtes en plus toutes  belles, même qu’on a l’impression que vous débarquez tout juste d’un pays de l’Est alors que…

Merde, je me suis planté d’onglet. Hem… Foutu Meetic, tiens…

Donc je disais que Google Analytics était un outil indispensable pour tout blogueur qui se respecte et qui souhaite analyser un peu son trafic. Il m’a ainsi permis de constater que vous êtes tout-de-même 1.8% à utiliser Google Chrome pour venir me voir. Bon, en même temps, vu que la Fredzone est orientée nouvelles technologies, je suppose que ce score n’est pas vraiment représentatif de ce qui se passe dans le reste du monde.

Google Chrome, une capture officielle...

Un bilan plutôt mitigé, qui s’explique essentiellement par l’égémonie de Firefox. Ce dernier semble avoir les faveurs du public et quelque chose me dit que cela provient essentiellement de ses extensions, qui nous permettent d’adapter notre navigateur à notre usage. Ou alors, cela vient peut-être aussi du fait que Google est de plus en plus assimilé à Big Brother, allez savoir…

Bientôt, les choses pourraient changer. Au passage, vous noterez le conditionnel, hein… Car en effet, le 27 mai prochain, Google pourrait profiter de sa conférence pour introduire sa plateforme d’extensions au reste du monde. Maintenant, la question que nous pouvons nous poser, c’est de savoir si cela suffira pour que Chrome s’impose face à Firefox et Internet Explorer 7, pour ne citer qu’eux.