Google Data Highlighter : les « rich snippets » sans prise de tête

Tous les moyens sont bons pour se démarquer de ses concurrents dans les SERP de Google. L’une des méthodes très prisée des référenceurs, c’est l’utilisation des « rich snippets », ces mêmes « rich snippets » qui permettent d’enrichir les résultats et d’attirer ainsi l’oeil des internautes. Toutefois, jusqu’à présent, pour profiter de ces derniers, il était nécessaire de mettre les mains dans le cambouis. Cela vient finalement de changer puisque Google a lancé un outil dédié et qui va vous aider à enrichir très facilement vos résultats. Son nom ? Data Highlighter, et c’est franchement très prometteur.

Les « rich snippets », ou « extraits enrichis » en bon français, permettent en réalité de mettre en avant certaines particularités de notre contenu. Des particularités qui se retrouveront ensuite intégrées aux résultats du moteur de recherche. On en trouve de plusieurs sortes, évidemment, et on pourra finalement citer les étoiles, les personnes, les recettes de cuisine ou même les évènements et la musique. La liste n’est évidemment pas exhaustive.

Google Data Highlighter : les "rich snippets" sans prise de tête

Le Data Highlighter de Google va vous permettre d’utiliser les « rich snippet » sans mettre els mains dans le code.

Ce qu’il faut aussi savoir, à leur sujet, c’est qu’il n’y avait jusqu’à présent qu’une seule méthode pour les mettre en place : mettre son nez dans le code source de nos pages et y ajouter des microdonnées, des microformats ou des RDFa. En d’autres termes et pour faire plus simple, il fallait coder nos pages en utilisant une syntaxe spécifique. Pas très pratique, évidemment, mais Google semble bien décidé à nous simplifier la vie en mettant plusieurs outils dédiés à notre disposition.

Des outils comme le Rich Snippet Tool, qui permet de vérifier le formatage de nos pages en saisissant leur URL, ou comme le tout nouveau Data Highlighter qui s’annonce encore plus prometteur que son ainé. Un outil qui est directement intégré aux Webmaster Tools (uniquement dans leur version US pour le moment) et qui va nous permettre de baliser « à la main » nos pages pour que Google apprenne à mieux les connaître. L’idée est assez simple, pour chaque page concernée, nous allons pointer les zones pouvant être traitées comme des « rich snippets ». Au début, évidemment, il faudra le faire fréquemment, mais notez tout-de-même que ce sera beaucoup plus simple par la suite puisque l’outil apprendra au fur et à mesure de lui-même.

Très intéressant, évidemment, mais sachez que le Data Highlighter n’en est pour le moment qu’à ses premiers balbutiements. Le seul type de donnée qu’il est capable de prendre en compte à ce jour, ce sont… les évènements. Cela étant dit, de nouvelles données devraient être intégrées progressivement et autant dire qu’il s’agit d’un outil à surveiller de près.

Si vous voulez le tester, sachez qu’il suffit de vous rendre dans les Webmaster Tools, de basculer le service en anglais et d’aller ensuite fouiner dans le menu « Optimization ». C’est à cet endroit que vous devriez trouver votre bonheur.

Via