Google Drive : un mode hors connexion dans 5 semaines ?

Dévoilé en avril dernier, Google Drive est un service intéressant à plus d’un titre, notamment pour ceux qui recherchent une solution simple et efficace pour synchroniser leurs fichiers entre plusieurs ordinateurs. Toutefois, il n’est pas parfait pour autant et ce qui lui manque le plus finalement, en dehors de la possibilité d’ouvrir directement nos documents sur notre machine, c’est l’intégration d’un mode hors connexion. Et justement, si l’on en croit les derniers bruits de couloir, ce petit défaut de rien du tout pourrait être rapidement corrigé, certains pensent même que ce mode pourrait faire son apparition dans cinq semaines tout au plus.

Google Drive : un mode hors connexion dans 5 semaines ?

Et pour une fois, il ne s’agit pas d’une obscure rumeur sortie d’on ne sait où, mais d’une véritable informations qui nous vient tout droit du grand chef de Google Chrome, Sundar Pichai de son petit nom. C’est effectivement à l’occasion de la 10ème conférence D organisée par All Things Digital – conférence que nous avons déjà eu l’occasion d’évoquer un peu plus tôt dans la semaine – que note homme a annoncée l’arrivée prochaine d’un mode hors ligne pour Drive. Mais attention, car le bougre n’a évidemment pas donné plus de précision sur les fonctionnalités qui serait embarquées dans ce dernier.

Du coup, et bien nous avons le droit de balancer les hypothèses les plus folles. Ce qui serait vraiment génial, de mon tout petit point de vue, c’est que Google nous concocte un outil similaire à l’éditeur de Google Drive, mais accessible sans aucune connexion et directement en local sur notre machine. Là, pour le coup, nous aurions une solution complète qui nous permettrait de rédiger nos courriers ou de préparer nos dossiers sans avoir à passer par nos grosses suites bureautiques habituelles. Et forcément, un tel outil aurait encore plus de sens sur Chrome OS.

Pour finir, on précisera que Sundar n’a pas parlé que du mode hors ligne de Google Drive, il s’est également pas mal épanché sur la question de la convergence numérique et voici une retranscription très approximative de ses propos :

« Android est une plateforme très réussie, nous ne pourrions pas être plus fiers. Nous avons encore pas mal d’étapes devant nous, y compris avec les tablettes. Dans de nombreux cas, les gens passent tout leur temps dans le navigateur. L’idée étant que, pour la première fois, vous vivez dans le nuage. Vous fonctionnez encore en local – avec un processeur, un disque SSD et ainsi de suite – mais le fait que votre machine soit dans le « cloud » vous permet de ne plus avoir à l’administrer. Depuis une console web, on peut installe et gérer des applications, il n’y a rien à installer, etc. »

Et il faut bien l’avouer, il n’a pas complètement tort. L’avantage du « cloud », finalement, c’est qu’on retrouve facilement notre environnement de travail de n’importe quelle bécane et sans avoir à installer aucun logiciel. On comprend donc comment et pourquoi Chrome OS a vu le jour.

Via