Clicky

Google Drive va tirer sa révérence sur Windows et OS X

Google a fait une annonce très surprenante en fin de semaine. L’entreprise a en effet décidé de tirer définitivement un trait sur l’application Google Drive pour Windows et OS X afin de se focaliser sur son nouvel utilitaire, Backup & Sync.

Dès le mois de mars prochain, il sera donc impossible de télécharger et d’installer l’ancien client de la firme sur son ordinateur. Les personnes désireuses de profiter de la solution devront ainsi se tourner vers le tout dernier outil lancé par le géant américain.

Google Assistant France

Pour l’heure, les plateformes mobiles ne sont pas concernées.

Google Drive : l’ancien client ne sera plus maintenu

Google ne compte évidemment pas rester les bras croisés en attendant le mois de mars et l’entreprise enverra ainsi des notifications à ses utilisateurs dès le mois d’octobre afin de les prévenir de l’abandon de son ancien outil. En décembre, l’application ne sera plus supportée et il ne faudra donc plus s’attendre à ce que ses éventuelles failles de sécurité soient corrigées.

Puis, tous les comptes seront enfin redirigés vers Backup & Sync. L’utilitaire sera proposé en deux versions distinctes. Les utilisateurs pourront en effet se diriger vers une version grand public gratuite ou se tourner en direction d’une offre pro dont le prix dépendra de la capacité de stockage souhaitée. Les 10 To seront ainsi facturés 99,99 $ par mois.

Cette décision n’a rien d’étonnant, bien sûr. Le nouvel utilitaire de la firme américaine va en effet plus loin.

Backup & Sync : l’avenir du cloud selon Google

Contrairement à l’ancien outil, il ne se limite effectivement pas au stockage et il offre ainsi des fonctions de sauvegardes automatisées. Grâce à lui, l’utilisateur a ainsi la possibilité de choisir des dossiers à copier à intervalles réguliers vers le nuage de Google.

Mieux, en activant une simple option, il est même possible de sauvegarder l’intégralité de sa machine pour éviter de mauvaises surprises et d’éventuels oublis.

Dans ce contexte, il paraît finalement assez logique que la firme cherche à tirer un trait sur son ancien client, un client qui proposait pour sa part beaucoup moins de fonctionnalités.

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • Randy

    Bon, cela fait un peu doublon avec OneDrive mais pour les utilisateurs de Google, ça change pas grand chose