Google Earth est de retour avec de nombreuses améliorations

Google vient de présenter une nouvelle version de Google Earth. Plus complète, elle fait la part belle au tourisme virtuel et à la connaissance, le tout avec un zeste d’intelligence artificielle en prime. Le plus beau reste d’ailleurs à venir, car cette nouvelle mouture est disponible par le biais de votre navigateur. Il ne sera donc pas nécessaire d’installer un client sur votre ordinateur pour en profiter.

Google Earth n’a pas été directement développé par le géant américain, mais pas une entreprise du nom de Keyhole Inc.

Google Earth : image 1

Google l’a rachetée en 2004 et elle a lancé son propre service un an plus tard, en 2005. La firme avait d’ailleurs bien fait les choses puisque le client était disponible sur toutes les plateformes du marché.

Google Earth fait peau neuve

Cette nouvelle version marque une rupture dans l’histoire du service. Elle verse en effet davantage dans l’éducation, avec des fonctions pensées spécialement pour les étudiants, les curieux et les chercheurs.

L’option Voyager, par exemple, permettra aux utilisateurs du service de découvrir les régions et monuments de son choix sous un angle différent, au travers d’un récit interactif réalisé en partenariat avec plusieurs acteurs du marché. Google s’est effectivement associé à la NASA, BBC Earth et de nombreuses associations pour développer cette fonction et la rendre aussi pertinente que possible.

En parallèle, Google Earth sera aussi capable de fournir aux internautes des cartes plus détaillées portant sur des informations très précises, comme les régions ou les sites visités virtuellement. Grâce à ce système, ils pourront ainsi découvrir l’histoire du Grand Canyon ou de n’importe quel autre site sans avoir besoin de quitter le service.

Un service plus cultivé et plus intelligent

Le service fait également la part belle à l’intelligence artificielle et cette dernière sera notamment capable de conseiller aux visiteurs d’autres endroits susceptibles de les intéresser en fonction de leur historique et de leurs habitudes de navigation.

Google Earth a toujours eu un penchant pour la 3D et cette nouvelle mouture ne fait pas exception à la règle. Elle contient ainsi de nombreux sites modélisés en trois dimensions. Le Grand Canyon – encore lui – en fait naturellement partie, mais il en va aussi de même pour les Châteaux de la Loire ou même Versailles.

Comme indiqué plus haut, les internautes n’auront pas besoin d’installer quoi que ce soit sur leur machine pour pouvoir profiter de la dernière version du service. Elle sera en effet accessible directement en ligne, au travers du navigateur web. Attention cependant, car le service est uniquement compatible avec Chrome pour le moment.

Google Earth : image 2 Google Earth : image 3 Google Earth : image 4