Clicky

Google Earth : quand une traînée blanche enflamme la complosphère

Google Earth occupe une place particulière dans le cœur de certains ufologues et des complotistes et nous en avons la preuve une fois encore avec une drôle d’histoire sur fond de traînée blanche.

Contrairement aux idées reçues, Google Earth n’a pas été inventé par le géant américain, mais par une autre entreprise du nom de Keyhole, une entreprise rachetée par Google en 2004.

Sauver Terre

La toute première version de la solution est arrivée sur le marché en 2005 et elle était compatible avec les trois principales plateformes du marché, à savoir Windows, Mac OS X et Linux.

Google Earth, une solution appréciée des ufologues

Par la suite, Google Earth a beaucoup évolué et le service s’est ainsi enrichi d’un certain nombre de données topographiques issues de l’incontournable agence spatiale américaine.

Comme indiqué un peu plus haut, le service est très apprécié des ufologues et certains d’entre eux passent ainsi une bonne partie de leur temps libre à scruter le moindre recoin de la planète à la recherche d’un scoop portant, au choix, sur un vaisseau extraterrestre venu d’une autre galaxie ou sur des reliques de l’ancien temps.

Le plus ironique dans l’histoire, c’est que Google Earth a permis plusieurs découvertes scientifiques par le passé.

En 2010, des paléontologues avaient même découvert deux squelettes partiels d’hominidés grâce à la solution.

Cette fois, la situation est cependant assez différente puisque cette nouvelle « découverte » n’émane ni d’un universitaire ni même d’un chercheur, mais d’un ufologue très en vue dans le milieu, Tyler Glockner.

Tyler Glockner n’est pas un simple non perdu parmi la foule et il se trouve ainsi à la tête de l’une des chaînes ufologiques les plus populaires de la toile, à savoir SecureTeam10. Suivie par un peu plus d’un million de personnes, cette dernière traite de nombreux sujets différents comme les extraterrestres, les revenants, les voyageurs dans le temps ou encore les créatures mythologiques.

Tyler Glockner, un ufologue très critiqué

Très critiqué par les ufologues les plus rigoureux tels que Scott Brando, le fondateur du site de debunking UFO of Interest, ce dernier publié un nombre conséquent de vidéos chaque semaine et la dernière en date traite une fois de plus d’une « découverte » faite sur Google Earth.

En se promenant sur la solution et en prenant un peu de recul sur notre belle planète, ce dernier a aperçu une longue ligne blanche s’étendant de l’Antarctique au pôle Nord, sur une distance de deux cents kilomètres de long environ. Immense, elle est d’après lui trop imposante pour avoir été créée par un avion de ligne et il pense donc qu’elle a été laissée par un engin se déplaçant à vive allure, un engin capable de rallier l’Antarctique au pôle Nord en très peu de temps.

Bien sûr, de nombreux internautes ont crié au vaisseau extraterrestre, mais cette théorie ne fait – heureusement – pas l’unanimité. Parmi les autres thèses envisagées par les internautes se trouve le décollage d’une fusée, l’entrée d’un météore dans notre atmosphère ou… un simple bug graphique produit lors de l’assemblage des cartes.

Ce ne serait effectivement pas la première fois que Google Earth nous gratifie d’un bug. En 2009, des chercheurs avaient ainsi cru apercevoir d’anciennes ruines au fond d’un océan, mais Google avait révélé par la suite qu’il s’agissait de simples artefacts créés par l’assemblage des cartes de la zone.

En attendant, la vidéo en question a été vue un peu plus de six cent mille fois en l’espace de deux jours, ce qui prouve encore une fois à quel point les vidéos complotistes occupent une place importante sur YouTube.

Trait