Google Earth vous permet de vous promener à travers l’histoire des afro-américains

Dans le cadre du projet « The Journey of Us : À Voyage Through Black History, » réalisé en collaboration avec le Schomburg Center Research in Black Culture et le Howard University’s Moorland-Spingarn Research Center, Google met à l’honneur l’histoire des Afro-Américains.

À travers ce projet, la firme de Mountain View propose aux internautes des visites virtuelles via Google Earth qui leur permettront d’explorer des moments et des endroits qui ont marqué l’histoire des noirs aux États-Unis.

Google a fait appel aux images satellites de Google Earth et de Street View pour donner vie à ce projet et transporter les visiteurs vers les lieux les plus importants de l’histoire des Afro-Américains.

Ce projet permettra aussi de mettre en lumière les contributions marquantes, mais méconnues de la communauté noire aux États-Unis.

Une histoire qui mérite d’être connue

Marian Croak, employée chez Google, a insisté sur le rôle joué par les Afro-Américains dans la construction des États-Unis tout au long de l’histoire. « L’histoire noire a façonné l’expérience américaine. » a-t-elle écrit dans un billet publié sur le blog du moteur de recherche.

« Mon histoire n’est qu’une infime partie d’une image plus large. Parmi ces récits, on retrouve des générations et des générations de gens qui ont repoussé les limites et résisté aux idéologies restrictives, ouvrant ainsi la voie à la nouvelle génération. » a-t-elle écrit.

Des visites qui s’articulent autour de 6 thèmes

Les visites virtuelles organisées dans le cadre de ce projet sont réparties en six thèmes à savoir l’éducation, les affaires, la technologie, les représentations, la danse, le cinéma/la télévision. À travers ces visites guidées, les visiteurs pourront explorer des villes comme Florence (Massachusetts) où Sojourner Truth a fui l’esclavage ou encore Montgomery (Alabama) où Claudette Clovin s’est engagée dans une bataille juridique contre la discrimination dans les bus plusieurs mois avant Rosa Parks.

Des villes comme Oakland, où le parti Black Panther a été formé, font également partie de la visite. Le Schomburg Center Research in Black Culture et le Howard University’s Moorland-Spingarn Research Center ont expliqué que Google était le partenaire idéal pour les aider à faire connaitre l’histoire des Afro-Américains.

« Google a accès à des millions et des millions de personnes que certaines institutions n’ont pas. C’est une bonne façon d’introduire l’histoire noire américaine et j’espère que cela incitera plus de monde à s’y intéresser. » a déclaré Lopez Matthew, libraire digital au Howard University’s Moorland-Spingarn Research Center.

Mots-clés googlegoogle earth