Google : en formation, un stagiaire valide par erreur un achat pour 10 millions de dollars

Voilà un stagiaire qui risque de ne pas oublier son passage chez Google de sitôt. Le 4 décembre dernier, un jeune stagiaire en formation chez Google a – par erreur – validé un ordre d’achat en apprenant à utiliser le système de publicité en ligne utilisé par la firme pour gérer la publication d’annonces et de bannières. D’après un article du Financial Times publié la semaine dernière (et repéré ce mardi par 20 Minutes), l’intéressé est simplement allé « plus loin que prévu » sur le logiciel de gestion de Google et a, ce faisant, entériné la publication d’une annonce vide… pour un montant total estimé à près de 10 millions de dollars.

L’annonce, un simple rectangle noir, précise le quotidien, est apparue sur un grand nombre de sites web en Australie et aux États-Unis avant d’être retirée près de 45 minutes plus tard. Le temps pour les équipes compétentes de constater l’erreur et d’y remédier.

Un stagiaire en formation chez Google a, par erreur, validé un achat d’un montant total de 10 millions de dollars en utilisant le système de publicité en ligne du géant californien.

Malheureusement pour le stagiaire, cette publication par inadvertance a été validée à un prix exorbitant pour un service pourtant basique, facturé d’ordinaire à quelques dollars à peine pour 1000 impressions. Une gaffe fort coûteuse pour Google, qui devrait pousser la firme à accompagner plus sérieusement ses stagiaires à l’avenir.

Une maladresse estimée à 10 millions de dollars par le Financial Times, Google n’ayant pas communiqué de chiffres précis

Visiblement laissé un peu trop autonome, le jeune apprenti aurait maladroitement poussé les curseurs à fond avant de valider l’achat, toujours par erreur. En résulte une campagne payée à hauteur de 25 dollars pour 1000 impressions, et ce alors même que ce type de service se chiffre habituellement à 2 ou 4 dollars seulement. L’annonce, restée en ligne environ trois quarts d’heure, n’a pas manqué de générer des frais importants que Google a promis de régler… sans pour autant s’attarder à communiquer le montant total de la facture.

C’est le Financial Times qui nous donne une estimation à huit chiffres pour cette inattention de quelques secondes. 10 millions de dollars (soit près de 8.8 millions d’euros) devraient ainsi être payés par la firme de Mountain View. Google assure que des mesures seront prises pour éviter qu’un stagiaire puisse de nouveau commettre ce genre de bourdes.

Si le stagiaire s’est probablement fait remonter les bretelles, difficile d’imaginer que son maître de stage n’ait pas – lui aussi – passé une très mauvaise journée mardi dernier.

Mots-clés googleinsolite