Google envisage d’intégrer un adblocker dans Chrome

Google tire la plupart de ses revenus de la publicité diffusée sur le web et c’est en partie la raison pour laquelle la firme n’a jamais intégré un adblocker à Chrome, contrairement à certains de ses concurrents. Toutefois, la situation devrait changer très prochainement et la firme serait même en train de réfléchir à une solution avec les éditeurs de presse européens.

Attention cependant car cette fameuse solution n’aura strictement rien à voir avec AdBlock Plus ni même avec toutes les autres extensions du même genre. Le géant américain n’a effectivement pas l’intention de bloquer toutes les publicités affichées sur les sites.

AdBlocker Chrome

Google aurait l’intention d’intégrer un adblocker à Chrome.

En réalité, si l’on en croit le Figaro, il souhaiterait surtout se concentrer sur les formats les plus intrusifs.

Google souhaite se focaliser sur les formats les plus intrusifs

Par défaut, les bloqueurs de publicités ne font effectivement aucune distinction entre les différentes publicités affichées sur les pages d’un site. Ils bloquent donc tous les encarts et cela vaut pour les bannières classiques, bien sûr, mais aussi pour les vidéos, les habillages et les pop-ups.

Enfin, ce n’est pas tout à fait exact car certains d’entre eux laissent passer les publicités diffusées par les régies qui leur ont signé un gros chèque. Il s’agit cependant d’un tout autre débat.

En règle générale, les internautes qui installent des adblockers sur leur navigateur ne cherchent pas à se compliquer la vie et ils vont donc configurer l’outil pour qu’il bloque les publicités de tous les sites. Peu d’entre eux penseront à ajouter leurs sites préférés en liste blanche.

Google est bien conscient du problème et c’est précisément ce qui l’a poussé à entamer des discussions avec les éditeurs de presse membres de la Digital News Initiative (DNI).

Si ce nom vous est totalement inconnu, alors sachez que ce terme fait allusion à un fonds lancé par le géant américain l’année dernière pour soutenir les éditeurs de contenus.

Des discussions sont en cours avec la DNI

Il a été développée en partenariat avec une dizaine de médias différents pour financer ou pour co-financer des projets innovants.

Pour le moment, nous manquons encore de détails mais Carlo d’Asaro Biondo, le président de Google Europe, a tout de même précisé qu’il ne pensait pas que les internautes étaient contre la publicité, mais plutôt contre certains types de formats publicitaires.

Il a ensuite indiqué que des réflexions étaient en cours à la DNI afin d’apporter la meilleure solution à cet épineux problème.

La firme est notamment en train de travailler sur une charte afin de distinguer le bon grain de l’ivraie, une charte sur laquelle devrait se baser le futur bloqueur de publicités de Chrome. Google espère d’ailleurs parvenir à un accord avec les éditeurs de la DNI cet été et il est donc possible que cet adblocker soit mis en place avant la fin de l’année.